R. Dominicaine : Un prêtre français affirme que les Haïtiens n’ont pas d’identité nationale

Santo Domingo, 9 nov. 05 [AlterPresse] --- Un prêtre français de l’ordre des dominicains, Jean-Max Hugues, a affirmé à Santo Domingo le 7 novembre que l’« identité nationale fait défaut au peuple haïtien ».

S’exprimant dans un centre théologique, lors d’une série de conférences organisées sur le thème « Les Haïtiens en République Dominicaine », le prêtre explique sa position par l’« absence », selon lui, d’une « conscience d’unité nationale au sein de la population haïtienne ».

Les problèmes d’ordre politique, économique et social, auxquels la société haitienne est confrontée, compliquent davantage la situation, avance le père Jean Max Hugues.

Les déclarations du clerc ont suscité la réprobation de l’assistance, composée de religieux, prêtres catholiques, séminaristes et d’autres personnalités de la société dominicaine.

Pour les participants, « le discours apocalyptique du prêtre ne s’accorde pas avec la réalité et les aspirations profondes du peuple haïtien ».

Ils soulignent que la population haïtienne a une culture propre, définie dans ses racines afro caribéennes les plus profondes.

Admettant l’idée de division qui déchire actuellement la société, des intervenants rappellent qu’« à chaque fois qu’ils (les Haitiens) se réunissent, la terre tremble ». [jls lf gp apr 09/11/05 00 :30]