Perspectives

Scruter le scrutin

Haiti : La publication prochaine de la liste officielle des candidats, une simple formalité ?


mardi 25 octobre 2005

P-au-P., 25 oct. 05 [AlterPresse] --- On devrait connaître cette semaine la liste des candidats à la présidence retenus par le Conseil Electoral Provisoire (CEP) en vue des prochaines élections, dont la date demeure toujours inconnue.

Plus d’une trentaine de candidats figuraient sur une précédente liste publiée à la fin du mois de septembre dernier et avait donné lieu à des contestations.

La publication de la prochaine liste par le CEP risque de n’être qu’une formalité, puisque, en fait, une commission gouvernementale devra statuer sur les candidats aptes à prendre part à la course, en regard de leur nationalité.

La question de la nationalité n’a jamais été aussi présente dans le débat public en Haiti, depuis que Dumarsais Siméus, riche homme d’affaires de la communauté noire de Texas aux Etats-Unis s’est inscrit comme candidat à la présidence.

Reconnaissant être en possession d’un passeport américain, Siméus entend prendre part coûte que coûte au prochain scrutin. Il a réussi à obtenir une décision de justice rendue le 11 octobre en sa faveur par la Cour de Cassation, plus haute instance judiciaire d’Haiti.

Au début de cette semaine, Siméus a franchi une autre étape en entreprenant une tournée dans des quartiers populaires, où l’accueil a été tantôt enthousiaste, tantôt hostile, avec même des jets de pierre contre son cortège.

La question de la nationalité soulève un ensemble de questionnements autour de la constitution elle-même et le traitement donné à ce document ratifié par referendum en 1987. Entre aussi dans le débat la question de l’opportunité d’un amendement constitutionnel en vue de l’acceptation de la double nationalité.

Siméus parait en bout de course lorsque, le 24 octobre, le premier ministre Gérard Latortue devance la Commission d’Etat sur la nationalité et qualifie le dossier « d’affaire classée ».

Au-delà du cas Siméus, les résultats de l’examen des dossiers de candidature par cette commission gouvernementale, pourraient-ils réserver des surprises ? [gp apr 25/10/05 20:05]