Français

Haïti / Elections : Le nom de Dumarsais Siméus sur la liste des candidats agréés à paraître cette semaine


mardi 25 octobre 2005

P-au-P., 25 oct. 05 [AlterPresse] --- Le Conseil Electoral Provisoire annonce pour cette semaine la publication de la liste des candidats (à la présidence), agréés. La dite liste comprendra le nom du riche homme d’affaires Dumarsais Siméus, a appris AlterPresse.

« Conformément à l’arrêt de la Cour de Cassation, le CEP va inscrire sur la prochaine liste officielle tous les prétendants y compris ceux ayant reçu une décision de justice favorable », a affirmé ce 25 octobre le conseiller Patrick Féquière.

Interrogé sur la nationalité américaine du candidat du parti TàˆT ANSANM, Féquière avance que « le CEP est incompétent pour traiter le dossier et qu’il revient au gouvernement, à travers la commission interministérielle formée à cet effet, de répondre à la question.

Patrick Féquière n’était pas en mesure de fixer la date exacte du premier tour des élections présidentielles et législatives initialement prévu le 20 novembre et annoncé pour la mi-décembre par le Premier ministre Gérard Latortue.

Le cabinet d’avocats du CEP réagit favorablement à la décision de l’institution électorale de respecter l’arrêt de la Cour de Cassation réintégrant dans la course (électorale) Dumarsais Siméus.
« Personne ne peut se mettre au dessus d’une décision de justice, voire d’une décision de la Cour suprême », a indiqué Me Joà« l André Petit-homme.

Petit-homme n’écarte pas en revanche une éventuelle renonciation à l’arrêt. « La voie de la requête civile permet de faire rétracter la décision de la plus haute instance de justice », souligne-t-il.
Le premier ministre haïtien Gérard Latortue a qualifié le 24 octobre « d’affaires classées » le dossier de Siméus et a prévenu que le millionnaire haïtiano-américain, détenteur d’un passeport américain, ne pourra pas participer aux prochaines joutes.

Latortue s’est basé sur la constitution haïtienne de 1987 qui stipule, en son article 13, que la « nationalité haïtienne se perd par la naturalisation acquise en pays étranger ».

Le 11 octobre écoulé, la plus haute cour de justice dans le pays avait ordonné la réintégration de Dumarsais Mécène Siméus dans la compétition électorale après le rejet de sa candidature, le 23 septembre dernier, par le CEP pour fausses déclarations.

Parallèlement, les candidats aux élections présidentielles et législatives continuent de défiler au bureau central de l’organisme électoral pour soumettre les nouvelles pièces exigées par la Commission d’Etat sur la nationalité des candidats. [lf vs apr 25/10/05 18:00]