Español English French Kwéyol

Sainte-Lucie : Nouvelle étape du Forum Social Caribéen

Compte-rendu de Leis Litampha, délégué martiniquais à une rencontre réalisée à Sainte-Lucie dans le processus du Forum Social Caribéen

Soumis à AlterPresse le 2 octobre 2005

A la fin du mois de septembre dernier, plus précisément du 26 au 30, des délégations de plusieurs pays invités, dont la Martinique, se sont rencontrées à Sainte-Lucie. Nous avons été onze personnes à nous y rendre.

C’est ainsi que nous avons rencontré des responsables d’associations et d’organisations du Guyana, de Trinidad & Tobago, de la Barbade, de St-Vincent, de la Dominique, du Mexique avec tous les problèmes de l’Amérique du sud sur les bras et même du Canada (pour observer). Tous ces pays avaient été colonisés et pillés... Un alter-mondialistes de l’Angleterre et un de la Hollande également se sont exprimés ouvertement contre la mondialisation.

Nous avons rencontré et entendu des délégations d’agriculteurs, de fermiers, de pêcheurs, de travailleurs à la production et à la transformation, des mouvements de femmes, des économistes, des écologistes, des petits commerçants et, pour résumer, tous ceux qui connaissent des difficultés à s’épanouir correctement malgré tous les efforts qu’ils fournissent.

Les entreprises se sont exprimées surtout quant aux difficultés qu’ils rencontrent à écouler leurs productions envers leurs fournisseurs afin de répondre à la dette, ce qui conduit à leur ruine et à celle du pays.

Tout le monde est unanime sur les mesures à prendre pour confronter ce qui ressemble à un tsunami ou à un cyclone économique qui se prépare à nous phagocyter si l’on n’y prend garde. Il faut faire vite de réagir pour ne pas être circonscrit à terme.

Un défilé a eu lieu à Castries. Tous les ONG des pays invités étaient dans les rues. Pas moins de 1500 personnes se sont exprimées à l’aide de pancartes et de banderoles.

Beaucoup de prises de parole ont eu lieu sur la place Derek Walcott. Un bel exemple d’unité dans la Caraïbe qui devrait toucher notre conscience et stimuler tout le monde.

(...)

Le FSC en Martinique se tiendra en fin juin, début juillet 2006. Trente huit pays du Nouveau-Monde sont attendus. Nous sommes tous concernés.

....................................

Sur le processus du Forum Social Caribéen

La Martinique prend l’initiative de réaliser le premier FSC (Forum Social Caribéen) en juin-juillet 2006. Plusieurs manifestations de préparations ont déjà eu lieu, à chaque fois dans un pays différent de la Caraïbe et du continent sud-américain, afin d’affiner les démarches de réflexions et de prises de mesure dans le grand forum.

En avril, c’était ici à Ste-Luce. En juin, c’était à Petit-Bourg en Guadeloupe, où s’était rendue une délégation de 14 personnes de diverses associations et organisations de la Martinique. Les pays de la grande Caraïbe se réunissent et se préparent donc à cette perspective.

A Trinidad & Tobago, une rencontre est prévue pour le mois de novembre. Des pays de l’Amérique du sud, très affectés par le souffle de la mondialisation ont organisé également des rencontres et des observateurs d’ici ont suivi ce qui s’y passe. Partout dans le monde, les peuples qui subissent les méfaits de cette mondialisation observent et réfléchissent.