Español English French Kwéyol

République Dominicaine : Répression policière contre une manifestation ouvrière

Santo Domingo, 1er sept. 2005 [AlterPresse] --- Des agents de la Police Nationale dominicaine ont tiré le 1er septembre, à Santo Domingo, sur une manifestation de travailleurs portuaires qui exigeaient le paiement de leurs prestations, en prévision des négociations du gouvernement de Leonel Fernandez avec des firmes pour la privatisation des ports Don Diego et Sans Soucis, a constaté AlterPresse.

La plupart des travailleurs, qui ont passé leur vie à prêter leurs services sur le quai, ont été réprimés par les policiers, arrivés immédiatement sur les lieux. Certains des manifestants ont été légèrement blessés.

Le gouvernement dominicain a un retard de paiement, aux travailleurs portuaires, de plus d’un demi-million de pesos dominicains, environ 20 mille dollars américains.

En plus d’exiger leurs prestations légales, les travailleurs portuaires ont demandé des éclaircissements sur les négociations entamées autour des terrains du secteur des ports, cédés par le gouvernement central au secteur privé pour être « réaménagés » et y implanter un grand centre commercial ainsi qu’un terminal touristique.

Les plans du secteur privé, qui ne considèrent pas une réaffectation des travailleurs, devraient induire des pertes de milliers d’emplois directs et indirects au quai quasiment fermé de Santo Domingo, suivant les informations parvenues à la rédaction d’AlterPresse.

La répression policière a provoqué de la panique parmi les résidents de la zone coloniale et des centaines de touristes qui visitent quotidiennement la partie historique de Santo Domingo. [jls rc 1/09/2005 18 :30]