Español English French Kwéyol

Social : Le nouveau titulaire du Mast annonce des actions urgentes en faveur des plus vulnérables en Haïti

P-au-P, 18 juin 2024 [AlterPresse] --- Le nouveau titulaire du Ministère des affaires sociales et du travail (Mast), le syndicaliste Georges Wilbert Franck, envisage des « actions urgentes et réalistes », en vue d’améliorer les conditions de vie de la population, particulièrement des plus vulnérables, lors de la cérémonie de son installation, le jeudi 13 juin 2024, observe l’agence en ligne AlterPresse.

« Haïti n’arrive plus à nourrir sa population. Environ 5 millions de personnes souffrent de la faim », relève Franck.

« Dans le cadre du plan d’action du gouvernement de transition, le Mast devra travailler avec tous les secteurs concernés, pour lutter contre la pauvreté, mettre en place une politique spécifique d’accompagnement des personnes déplacées internes et des jeunes ».

Vieux de plus de 50 ans, le système d’aide et de protection sociale en Haïti, fondé sur les revenus du travail, se révèle être clairement inefficace pour favoriser la jouissance des droits socio-économiques de la population, critique Georges Wilbert Franck.

Deux tiers des ménages, résidant dans la zone métropolitaine de la capitale, Port-au-Prince, ne mangent pas assez, a fait savoir le Programme alimentaire mondial (Pam), dans un rapport publié à la fin du mois de mai 2024.

65% des ménages dans la zone métropolitaine de la capitale, Port-au-Prince, n’ont pas une consommation alimentaire suffisante, pour « satisfaire leurs besoins en macro et micro-nutriments », a souligné le Pam.

Fin mars 2024, la Coordination nationale de la sécurité alimentaire (Cnsa) a alerté sur des niveaux records de faim, enregistrés en Haïti dans un contexte d’aggravation de la crise sécuritaire.

Près de cinq millions de personnes, soit près de la moitié de la population en Haïti, étaient confrontées à une situation de « faim aiguë », avait indiqué la Cnsa.

Près de 5 millions de personnes sont confrontées à des niveaux de « crise » ou plus élevés d’insécurité alimentaire aiguë (phases 3+ de l’Ipc), dont 1,64 million de personnes confrontées à des niveaux « d’urgence » (phase 4 de l’Ipc).

La Vallée de l’Artibonite - le grenier à blé du pays – figurait parmi les zones les plus gravement frappées.


Suivez la chaîne AlterPresse/AlterRadio sur WhatsApp - CLIQUEZ ICI


Sécurité et protection sociale pour les plus vulnérables

Georges Wilbert Franck prévoit d’instaurer un dialogue permanent entre les syndicats, le patronat et le gouvernement de transition, dans l’idée d’assurer la viabilité et la sécurité des emplois et la compétitivité des entreprises nationales.

Le Mast a l’obligation de mettre en place un socle de protection sociale, au bénéfice des communautés les plus vulnérables, dans une perspective de protection sociale universelle, rappelle-t-il.

Il estime impératif de travailler rapidement à la rationalisation du fonctionnement et de la gestion des organismes de sécurité sociale, notamment le service d’assurance de la fonction publique, en vue d’une meilleure prise en charge des personnes assurées et des bénéficiaires plus généralement.

Les exigences d’insertion sociale professionnelle et d’accessibilité pour l’inclusion des personnes à mobilité réduite seront également prises en compte, à travers des programmes adaptés.

L’une des ambitions du Mast sera de travailler à concrétiser une stratégie globale d’intégration des normes de protection des droits de l’enfant, en particulier en ce qui concerne les enfants en danger, projette le nouveau titulaire du Mast.

« Au cours de ces six derniers mois, les violences des gangs armés ont contraint près de 500 mille de nos concitoyennes et concitoyens à se réfugier dans des campements de fortune », décrit le Mast, soulignant combien cette situation constitue une violation de leurs droits.

Les violences des gangs armés tendent à aggraver davantage cette situation, occasionnant des pertes d’emplois, notamment dans les branches de la sous-traitance et informelles, la faillite de beaucoup d’institutions et d’entreprises, expose-t-il.

Georges Wilbert Franck exprime ses sympathies à toutes les victimes des événements malheureux, qui ont semé le deuil et la désolation au sein des familles haïtiennes, au cours de ces dernières années.

« Je pense aux enfants, aux filles et aux femmes violées, aux personnes déplacées internes, qui vivent dans des conditions dégradantes, aux familles décapitalisées plongées dans le chômage, celles et ceux qui ont perdu espoir », déclare-t-il, tout en promettant de contribuer, avec le gouvernement de transition, à redonner espoir à chaque Haïtienne et Haïtien. [mff emb rc apr18/06/2024 10:00]