Español English French Kwéyol

Haïti-Crise : Les premières démarches de Garry Conille, après son installation

P-au-P, 17 juin 2024 [AlterPresse] --- Fraîchement installé, le mercredi 12 juin 2024, dans sa nouvelle fonction de premier ministre de la transition, Dr. Garry Conille multiplie des démarches institutionnelles, observe l’agence en ligne AlterPresse.

Conille a rencontré, le dimanche 16 juin 2024, les membres des familles des trois policiers de l’Unité temporaire anti-gangs (Utag) assassinés, le dimanche 9 juin 2024, au bas de Delmas, dans l’exercice de leurs fonctions, par des bandits de la coalition de gangs armés dénommée Viv Ansanm.

Tout en exprimant ses sympathies aux familles des policiers tués, le chef du gouvernement s’est engagé, lors de cette rencontre, à apporter un appui immédiat aux parents des victimes.

Il promet de s’assurer d’une réponse institutionnelle adéquate, responsable et rapide, aux parents des policiers victimes et de veiller à la création d’un cadre légal pour accompagner toutes les familles des policiers victimes dans l’exercice de leurs fonctions.

L’assassinat des trois policiers de l’Utag porte à 21 le nombre de policières et policiers, tués par des bandits armés depuis le début de l’année 2024.

De janvier à mars 2024, 2,505 personnes ont été tuées et blessées, dans les violences liées aux gangs armés en Haiti, d’après un rapport du Bureau intégré des Nations unies en Haïti (Binuh), en date du vendredi 19 avril 2024.


Suivez la chaîne AlterPresse/AlterRadio sur WhatsApp - CLIQUEZ ICI


Accompagné du titulaire du Ministère de la justice et de la sécurité publique (Mjsp), Me. Carlos Hercule, Garry Conille a rendu une visite de solidarité, le samedi 15 juin 2024, au policier Luckson Sanon de la 19e promotion de la Police nationale d’Haïti (Pnh), qui a été blessé, en plein exercice de ses fonctions, lors de l’attaque armée au bas de Delmas, au cours de laquelle trois autres de ces collègues ont été assassinés.

Le premier ministre a témoigné à ce policier blessé toute sa solidarité.

Par ailleurs, le premier ministre a procédé, le vendredi 14 juin 2024, à l’installation de son directeur de cabinet Nesmy Manigat, ancien titulaire de facto du Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (Menfp) dans le gouvernement sortant d’Ariel Henry, ainsi que du secrétaire général du bureau du premier ministre, Me Camille Junior Édouard.

Garry Conille espère bénéficier du support de Me. Camille Junior Édouard et du professeur Nesmy Manigat, grâce à leur leadership institutionnel, dynamisme et engagement, pour implémenter son plan d’action gouvernementale ainsi que mettre en œuvre les grands chantiers de l’heure.

Le vendredi 14 juin 2024, il s’est entretenu avec la représentante spéciale du secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (Onu) et cheffe du Binuh, l’Équatorienne María Isabel Salvador.

C’était une visite de courtoisie et de partage de compréhensions mutuelles sur la crise socio-politique, qui sévit actuellement en Haïti, selon le gouvernement de transition.

Accompagné du président du Conseil présidentiel de transition (Cpt), Edgard Leblanc Fils et des autres conseillers-présidents, Garry Conille, a participé, le jeudi 13 juin 2024, à la Villa d’Accueil, à une réunion stratégique des préparatifs relatifs à la saison cyclonique 2024 (samedi 1er juin - samedi 30 novembre 2024), qui s’annonce hyper active, selon les prévisions météorologiques, et des réponses à apporter aux situations d’urgence.

Les travaux d’atténuation des risques dans les grands centres urbains, la communication et la sensibilisation du public, le prépositionnement des stocks d’urgence dans les trois pôles régionaux (Nord, Sud et Ouest), la sécurisation des installations dédiées aux réponses d’urgence, en cas de catastrophe, sont les quatre grands chantiers retenus pour la saison cyclonique 2024.

La rencontre stratégique du 13 juin 2024 a réuni plusieurs représentantes et représentants de la communauté humanitaire, des partenaires techniques et financiers d’Haïti.

Dans la matinée du mardi 11 juin 2024, la veille de son installation, Conille s’est entretenu avec l’ambassadeur américain en Haïti, Dennis Bruce Hankins, autour de la crise sécuritaire et de l’accompagnement des États-Unis d’Amerique à la Mission multinationale d’appui à la sécurité (Mmas), dont le déploiement a été autorisé par un vote unanime au Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (Onu), le lundi 2 octobre 2023.

Conille et Hankins ont réaffirmé leurs engagement à affermir les liens d’amitié entre Haïti et les États-Unis, et renforcer la coopération bilatérale au service du développement.

Le rétablissement de la sécurité publique et nationale, le redressement économique, la réhabilitation des infrastructures, la sécurité alimentaire et sanitaire, la conférence nationale, la question constitutionnelle, l’état de droit et la justice, les élections pour le renouvellement du personnel politique du pays, sont les grands axes, annoncés par le chef de gouvernement, lors de son installation, le mercredi 12 juin 2024, à la Villa d’Accueil. [emb rc apr 17/06/2024 10:45]