Español English French Kwéyol

Haïti : Des opérations d’assainissement annoncées sine die dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince

P-au-P, 21 mai 2024 [AlterPresse] --- Sans préciser de date, le Conseil présidentiel de transition (Cpt) annonce une vaste opération d’assainissement dans la zone métropolitaine de la capitale, Port-au-Prince, dans une note dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Une importante séance de travail a eu lieu, le lundi 20 mai 2024, à la Villa d’Accueil (Musseau, à l’est de Port-au-Prince), entre l’architecte Leslie Voltaire, au nom du Cpt, une délégation de conseils exécutifs intérimaires de la zone métropolitaine de Port-au-Prince et le directeur général du Service national de gestion des résidus solides (Sngrs), Kenton Louis.

L’accumulation des détritus, qui jonchent les rues de Port-au-Prince depuis plusieurs mois, ainsi que les différents obstacles rencontrés dans le cadre des démarches, visant à assainir la capitale et ses environs, ont été au centre de ces discussions.

Des agents de la Police nationale d’Haïti (Pnh) et ceux des Forces armés d’Haïti (Fad’h) seront mobilisés pour garantir la sécurité des opérateurs du Ministère des travaux publics, transports et communication (Mtptc), du Service national de gestion des résidus solides (Sngrs) et des conseils exécutifs intérimaires, annonce le Cpt.

Ces opérateurs « seront à pied d’œuvre dans le but d’enrayer cette image, pour le moins honteuse, offerte par la capitale et ses environs », en proie à une violence constante des gangs armés.

Ce projet d’assainissement, annoncé sine die dans la zone métropolitaine de la capitale, Port-au-Prince, ambitionne de « protéger la santé des résidentes et résidents de la capitale contre la prolifération de microbes et de rongeurs porteurs de toutes sortes de maladies, du fait de l’accumulation des immondices sur la voie publique ».

Réduire les risques et la prévention des désastres, que pourrait provoquer dans moins d’un mois l’arrivée de la prochaine saison cyclonique (Ndlr : du samedi 1er juin au samedi 30 novembre 2024), favoriser le nettoyage et l’embellissement des rues dans la capitale, procéder à la création de deux mille cinq cents (2,500) emplois directs et d’environ dix mille (10,000) emplois indirects, sont parmi les retombées positives attendues dans la mise en œuvre de ce projet d’assainissement dans la capitale haïtienne.

Cette initiative d’assainissement des rues voudrait également susciter un climat politique, favorable à la prise en charge de l’administration publique par un nouveau gouvernement de transition, dont le choix d’un premier ministre est actuellement en cours, aux yeux du Conseil présidentiel de transition.

Sur fond de diverses tractations, plusieurs dizaines de personnes auraient fait le dépôt de leurs candidatures pour le choix d’un premier ministre de la nouvelle transition jusqu’au 7 février 2026 en Haïti. [emb rc apr 21/05/2024 11:10]