Español English French Kwéyol

Haïti-Violences des gangs : Remaniement du calendrier scolaire 2023-2024 dans un contexte de paralysie des écoles

P-au-P, 05 avril 2024 [AlterPresse] --- Le Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (Menfp) a décidé de remanier le calendrier scolaire 2023-2024 dans un contexte de paralysie des écoles, depuis plusieurs semaines, en raison des violences de gangs armés, qui se sont intensifiées depuis le jeudi 29 février 2024 dans la zone métropolitaine de la capitale, Port-au-Prince.

Cette décision a été prise après plusieurs réunions de travail sur le déroulement de l’année académique scolaire et la planification des actions à mener, dans le souci de protéger l’avenir académique des élèves, précise le Menfp, dans une note dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Suivant les modifications apportées dans les dates des examens d’État, les épreuves officielles de la 9e année fondamentale, initialement prévues du lundi 10 au mercredi 12 juin 2024, devraient avoir lieu du lundi 22 au mercredi 24 juillet 2024, et celles du Baccalauréat, préalablement envisagées du lundi 24 au jeudi 27 juin 2024, devraient à présent se tenir du lundi 5 au jeudi 8 août 2024.

Les examens de l’École normale des institutrices et instituteurs (Eni) et du Centre d’éducation familiale (Cef) devraient se tenir du lundi 22 au vendredi 26 juillet 2024.

Les épreuves de l’Eni ont été préalablement projetées du lundi 10 au vendredi 14 juin 2024, tandis que celles de Cef étaieent fixées du lundi 17 au vendredi 21 juin 2024.

Les élèves de la 9e année fondamentale devraient composer dans de nouvelles matières obligatoires, comme l’éducation civique, l’éducation physique et sportive, l’éducation artistique et esthétique et l’éducation à la technologie et aux activités productives, insiste le Menfp.

Il informe avoir déjà diffusé les programmes de ces matières dans les 10 Directions départementales d’éducation, afin que les enseignantes et enseignants puissent bien encadrer les élèves.

Pour la première année d’évaluation de ces 4 nouvelles matières, le Menfp promet d’organiser un examen spécial, qui ne devrait pénaliser aucun-e élève.

Le Menfp entend accompagner toutes les écolières et tous les écoliers, pour les aider à réussir leurs examens, en mettant en place toutes sortes de programmes pédagogiques à la radio, à la télévision, sur clés Usb, sur le site Internet du ministère, et des cours de compensation de l’apprentissage avec la présence des enseignantes et enseignants partout, notamment pour le département de l’Ouest et les autres zones les plus touchées par les violences et les actes de terreur des gangs armés.

Il renouvelle son appel à tous les secteurs et à ses partenaires pour protéger le droit à l’éducation de tous les enfants et jeunes, et pour protéger les écoles et les universités.

« C’est le seul moyen de permettre aux enfants et aux jeunes de bien préparer leur avenir », souligne le Menfp, condamnant toutes les attaques contre les écoles et universités.

Des groupes lourdement armés ont mis le feu, le lundi 25 mars 2024, à l’établissement scolaire, dénommé Collège mixte des Frères Nau dans le centre de la capitale, Port-au-Prince, privant plus de 1,000 enfants de leur droit à l’éducation, a dénoncé le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), dans un communiqué en date du mercredi 27 mars 2024.

23 salles de classe ont été incendiés au Collège mixte des Frères Nau, dans cette attaque de bandits armés.

L’Organisation des Nations unies pour l’éducation la science et la culture (Unesco) a aussi condamné fermement les actes de vandalisme, enregistrés à l’École nationale des arts (Enarts), l’incendie criminel de l’École normale supérieure (Ens) et d’autres institutions éducatives et culturelles d’Haïti.

L’Unesco appelle à la cessation des attaques contre les institutions d’enseignement en Haïti.

Le Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle salue le travail, à travers tout le pays, des responsables d’établissements, qui mettent tous les moyens en œuvre pour continuer à accompagner les élèves dans leurs apprentissages, malgré de nombreuses difficultés.

L’inscription en ligne des élèves, des enseignantes et enseignants devrait prendre fin le 12 avril 2024, rappelle le Menfp à toutes les directions d’école.

« C’est sur le site Internet du Ministère que chaque direction d’école doit accomplir cette formalité. C’est l’une des conditions obligatoires pour qu’une école puisse participer aux examens d’État ». [emb rc apr 05/05/2024 11:30]