Español English French Kwéyol

Haïti-Crise : La Dinepa dénonce l’incendie de deux citernes d’eau et d’autres dommages à Petit-Goâve

Petit-Goâve (Haïti), 02 février 2024 [AlterPresse]— La direction nationale de l’eau potable et de l’assainissement (Dinepa) dénonce l’incendie de deux citernes d’eau et d’autres dommages. causés, le mercredi 31 janvier 2024, au complexe logeant son bureau ainsi qu’à l’annexe du Ministère des travaux publics, transports et communications (Mtptc) à Petit-Goâve (département de l’Ouest, à 68 km au nord de Port-au-Prince), par un groupe d’individus non identifiés, dans une note dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Ces deux citernes d’eau, qui peuvent contenir 1,200 gallons, sont utilisés par la Dinepa en cas d’urgence, indique-t-elle, soulignant combien les pertes non encore évaluées sont considérables.

La Dinepa condamne ces actes de terreur, « survenus à un moment où de multiples efforts ont été consentis pour augmenter la production et, par voie de conséquence, la distribution d’eau potable à la population du centre-ville de Petit-Goâve et des zones avoisinantes », grâce à l’appui financier des bailleurs de fonds.

L’Office national d’assurance-vieillesse (Ona) a déploré les actes de vandalisme, perpétrés contre son bureau communal à Ouanaminthe, dans le département du Nord-Est, le lundi 29 janvier 2024, dans une note de presse.

Ledit bureau a été brutalement saccagé, pillé et incendié par des individus lourdement armés non encore identifiés, signale l’Ona.

« Ces violences constituent de graves violations des droits des assurés et des pensionnés bénéficiaires des services de ce bureau, qui préparent et assurent leur avenir et leur vieillesse ».

Ces actes de vandalisme contre l’Ona ont été commis lors d’un mouvement de protestations, organisé le lundi 29 janvier 2024, à Ouanaminthe, pour exiger le départ du premier ministre de facto Ariel Henry. [emb rc apr 02/02/2024 15:40]