Español English French Kwéyol

Haïti-Crise : Rencontre entre les autorités haïtiennes et kenyanes dans la perspective du déploiement de la Mmas

P-au-P., -06 déc. 2023 [AlterPresse] --- Une délégation du Kenya a rencontré, le mardi 5 décembre 2023, le premier ministre de facto Dr. Ariel Henry et des membres de son gouvernement, dans le cadre de la préparation concernant l’arrivée prochaine de la Mission multinationale d’appui à la sécurité (Mmas), indique un communiqué du gouvernement de facto dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse

Elle s’est entretenue également avec les membres du Haut conseil de la transition (Hct) dont l’objectif est, selon le gouvernement de facto, de favoriser le dialogue national dans la recherche d’un consensus.

Une séance de travail a eu lieu entre la délégation kenyane et le haut commandement de la Police nationale d’Haïti (Pnh).

Par ailleurs, le lundi 4 décembre 2023, le directeur général de la Pnh, Frantz Elbé, a échangé avec des partenaires internationaux de l’institution policière sur le renforcement de la capacité opérationnelle de la Pnh, dans les locaux de la direction générale de la Pnh, sise à Clercine, commune de Tabarre.

Ont été présents à cette rencontre des représentants du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), de l’International Narcotics and Law Enforcement Affairs (INL), du Bureau intégré des Nations unies en Haïti (Binuh) et de l’ambassade du Canada.

Une délégation de haut niveau du Ministère de la justice et de la sécurité publique (Mjsp) et de la Pnh devrait se rendre, dans les prochains jours, à Nairobi (Kenya), en vue des préparatifs liés à l’arrivée de la Mmas, a annoncé le gouvernement de facto.

Face à ce climat de terreur, imposé par les gangs armés sur le territoire national, le Binuh et le bureau du Haut-commissariat des Nations unies aux droits humains (Hchr) ont souhaité le déploiement le plus rapidement possible, de la Mmas, dans un nouveau rapport publié le mardi 28 novembre 2023.

Ils ont aussi plaidé pour le renforcement des forces de police.

Le déploiement de la Mmas en Haïti a été autorisé par le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (Onu) le 2 octobre 2023.

Au moins 3,960 personnes ont été tuées, 1,432 blessées et environs 3 mille autres kidnappées, au cours de cette année 2023, en raison de la violence des gangs armés en Haïti, a signalé le rapport onusien.

Entre janvier 2022 et octobre 2023, au moins 1,694 personnes ont été tuées, blessées ou kidnappées dans le Bas Artibonite, a-t-il ajouté. [emb rc apr 06/12/2023 10:20]