Español English French Kwéyol

Plaidoyer pour une plus large promotion des droits humains dans les médias en Haïti

P-au-P., 05 déc. 2023 [AlterPresse] --- L’Association haïtienne des médias en ligne (Ahml), le Haut-commissariat des Nations unies aux droits humains (Hcdh) et l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) appellent les médias et les journalistes haïtiens à donner une place plus importante aux informations relatives à la promotion et la défense des droits humains dans leur production.

Ces organisations ont lancé cet appel le lundi 4 décembre 2023, lors d’une demi-journée d’échanges avec des journalistes et responsables de médias, dans le cadre des 75 ans de la Déclaration universelle des droits humains (Dudh), à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

Lors de cette activité, le président de l’Association haïtienne des médias en ligne (Ahml) Godson Lubrun, a insisté sur la responsabilité, le devoir des journalistes de mieux connaître les principes universels des droits humains.

Il est nécessaire de susciter un débat et des changements dans les médias sur la manière de traiter l’information sur les droits humains, a-t-il recommandé.

Pour sa part, le représentant du Haut-commissariat des Nations unies aux droits humains, Arnaud Royer, a fait remarquer combien les médias et les journalistes sont des actrices et acteurs importants pour informer la population sur ses droits.

« Dans la situation désastreuse, dans laquelle se trouve Haïti aujourd’hui, où le climat de terreur des gangs armés continue de fouler aux pieds tous les droits des citoyennes et citoyens, les médias et les journalistes doivent continuer à attirer l’attention des actrices et acteurs politiques, en particulier celles et ceux qui se trouvent au timon des affaires, sur la nécessité de poser des actions pour faire respecter les droits humains ».

Arnaud Royer considère aussi essentiel le libre accès à l’information des journalistes et des médias, dans la production de contenus utiles à la promotion et la défense des droits humains dans le pays.

Tout en appelant les journalistes à s’engager pour renforcer les connaissances des citoyennes et citoyens haïtiens sur l’universalité et l’indivisibilité des droits humains, la représentante de l’Unesco en Haïti, la colombienne Tatiana Villegas Zamora, a mis en valeur le rôle des journalistes et des médias dans la transmission d’informations vérifiées et des message de paix.

Elle a mis l’accent sur l’énorme responsabilité des journalistes dans la promotion du changement, arguant combien, en ces moments de crise, les journalistes ont la responsabilité d’accompagner les citoyennes et les citoyens. [ppsf emb rc apr 05/12/2023 15:40]