Español English French Kwéyol

Haïti-Incendie : Commerçantes et commerçants victimes au bord du désespoir à Delmas 29

P-au-P. 13 juin 2023 [AlterPresse] --- Plusieurs marchandes et marchands victimes expriment leur tristesse et désespoir, suite à l’incendie ayant ravagé, dans la matinée du lundi 12 juin 2023, leurs dépôts au marché public à Delmas 29, selon les témoignages recueillis par la plateforme AlterPresse/AlterRadio.

Âgée de 47 ans, une mère de famille, qui vend des vêtements depuis 2018 dans ce marché, déclare avoir perdu toutes ses marchandises.

Elle dit n’avoir aucune idée de la façon, dont elle devrait s’y prendre pour acquitter les dettes contractées à la banque, pour disposer de ce fonds de commerce, parti en fumée l’espace d’un instant.

« Un camion pompier est venu tôt nous aider, sans apporter de l’eau. Toutes les marchandises sont détruites. J’avais deux boutiques de vêtements, l’une pour enfants et l’autre pour adultes. J’ai aussi perdu tout mon argent, qui était dans l’une des boutiques », déclare cette marchande, l’air désespéré.

« J’ai mon fils et mon mari à nourrir. Mon mari travaille dans une institution publique, qui lui doit plusieurs mois d’arriérés de traitements ».

Malgré leur intervention, tôt ce lundi 12 juin 2023, aux environs de 5:00 a.m (9:00 gmt), des sapeurs-pompiers n’ont pas pu éteindre à temps le feu, qui a ravagé différents entrepôts dans le marché public à Delmas 29.

Le feu continuait à consumer les toits et les boutiques de vêtements jusque vers les 11:00 am locales (15:00 gmt).

Des amas de tôles et de vêtements carbonisés s’entassent à même le sol, au milieu de mares boueuses, provoquées par ce sinistre.

Des badauds, qui se tiennent debout au bord de la route, commentent et observent les dégâts causés par l’incendie du lundi 12 juin 2023, qui assombrit l’atmosphère.

Les camions pompiers, qui occupaient une partie de la route située tout près du marché public de Delmas 29, ont engendré un ralentissement dans la circulation automobile sur la route de Delmas.

« Nous sommes aux abois. Car, nous avons emprunté de l’argent aupres des banques commerciales. Maintenant, toutes nos marchandises sont parties en fumée. », se plaint une autre commerçante, indignée.

« Le marché était pratiquement l’unique activité économique, qui me permettait de prendre soin de ma famille. J’ai 2 fils, je ne sais point que faire maintenant pour les nourrir », se désole cette mère de famille, qui appelle l’État à l’aide.

« J’ai perdu quasiment tous les vêtements pour garçons et enfants. Mes deux boutiques ont été incendiées. C’était toute ma vie. Je vais devoir recommencer, après avoir passé plus d’une décennie à essayer de construire cette activité », déplore Dieuval Monplaisir, un jeune homme de 28 ans, qui tient son commerce au marché public à Delmas 29, depuis 2021.

« L’incendie dévastateur du lundi 12 juin 2023 peut être d’origine criminelle ou dû à une négligence de la part des responsables du marché. La façon, dont le feu s’est propagé, est gigantesque. Malheureusement, la structure du marché ne permet pas d’intervenir efficacement et rapidement. Mais, nous sommes parvenus, quand même, à stopper la propagation du feu », relève, sur AlterPresse/AlterRadio, le responsable du service des pompiers de Delmas, Jean Ronald Joasile.

A Port-au-Prince, les incendies dans les marchés publics sont récurrents.

Depuis plusieurs années, beaucoup de dépôts de marchandises ont été emportés par les flammes, à cause de l’incurie de l’État.

Les marchandises sont étalées en désordre, sans respect des normes, notamment de prévention des accidents et incendies.

Un des plus importants incendies de marchés publics de ces 5 années écoulées est celui de février 2018, quand le marché Hyppolite et le marché du port ont été ravagés par le feu.

Les commerçantes et commerçants, qui ont tout perdu, ont été quasiment livrés à eux-mêmes, tandis qu’aucune véritable enquête n’est venue établir les responsabilités.

En province, des villes comme Jacmel (Sud-Est) et Cap-Haïtien (Nord) ont eu également à faire la douloureuse expérience de marchés incendiés. [je emb rc apr 13/06/2023 12:30]