Español English French Kwéyol

Haiti : lancement d’une campagne de plaidoyer contre la prostitution et les abus sexuels sur mineurs

P-au-P., 27 juil. 05 [AlterPresse] --- La Coalition Haïtienne pour la Défense des Droits de l’Enfant (COHADDE) a lancé ce 26 juillet 2005 une campagne de plaidoyer contre la prostitution infantile et les abus sexuels sur mineurs.

« Ce programme consiste en une campagne de sensibilisation contre la pédophilie, la prostitution infantile, ou l’exploitation sexuelle des enfants », a indiqué Cécile D. François, secrétaire du conseil administratif de la COHADDE. « Il vise entre autres à provoquer une réaction dans la société sur les risques encourus par ceux et celles qui s’adonnent à de telles pratiques », a-t-elle ajouté.

« La prostitution infantile, l’exploitation du corps de l’enfant est une violation de la convention des droits de l’enfant signée par l’Etat haïtien en 1994, a renchéri Cécile François tout en rappelant à l’Etat haïtien et à la société qu’ils ont pour devoir de protéger les enfants conformément aux conventions et traités signés et ratifiés par Haïti sur les droits des enfants. Elle exige des responsables de l’Etat des mesures contre les contrevenants.

Cécile François en a profité pour appeler à la conscience citoyenne et à la mobilisation de tous les secteurs pour combattre ce fléau qui ronge la société haïtienne.

« La situation des enfants est très délicate en Haïti, et l’instabilité politique dans le pays ces dernières années a amené les familles à une paupérisation croissante », a fait remarquer Sylvana Nzirorera, représentante du Fond des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF). « Cependant, ce n’est pas parce que le pays devient pauvre que les familles doivent perdre des valeurs qui ont toujours caractérisé la société haïtienne », a-t-elle poursuivi.

« La prostitution des enfants se passe souvent avec le consentement des parents », a indiqué Sylvana Nzirorera. Elle a appelé les parents, l’Etat et la communauté internationale présente en Haïti à s’investir dans le combat contre la prostitution infantile et les abus sexuels contre mineurs dans le pays.

Ce programme qui dure trois mois touchera les localités de Pétionville (périphérie est), Delmas (secteur nord), Carrefour (périphérie sud) et la zone du Champ de Mars (centre) à Port-au-Prince. Il couvrira des villes du département du Nord, du Nord-est et du Sud-est.

Pour réaliser ce projet, la COHADDE entend travailler de concert avec des organismes internationaux oeuvrant dans le secteur des droits de l’enfant : le Fond des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) et la section de protection de l’enfant de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH) .

15 millions de dollars américains ont été décaissés pour financer la campagne. Les initiateurs espèrent une prise de conscience collective et durable autour du problème de la part des citoyens et citoyennes du pays. [lf do gp apr 27/07/05 00:15]