Español English French Kwéyol

Haïti-Criminalité : 30 otages libérés, 9 présumes bandits tués et 13 autres blessés à Gros Morne

Par Emmanuel Marino Bruno

Gros Morne (Haïti), 06 août 2022 [AlterPresse] --- La Police nationale d’Haïti (Pnh) a pu libérer, cette premiere semaine d’août 2022, à Ti Bwadòm, dans la commune de Gros Morne (département de l’Artibonite), 30 personnes enlevées par des bandits armés le vendredi 29 juillet 2022, selon des informations rassemblées par l’agence en ligne AlterPresse.

Au cours de cette opération, 9 présumés bandits ont été tués et 13 autres blessés dans des échanges de tirs avec la Pnh.

Sept (7) personnes ont été arrêtées, tandis que 8 motocyclettes ont été saisies.

Lancée depuis 8 jours, cette opération devrait se poursuivre jusqu’au démantèlement des bandits armés, promet la Pnh.

Depuis le mardi 2 août 2022, toutes les activités ont repris normalement sur la route nationale, qui passe par Gros Morne, où les actes de banditisme ont eu de graves conséquences sur les communautés du Nord-Ouest et de l’Artibonite.

Le dimanche 31 juillet 2022, 4 membres de l’Institut national de formation professionnelle (Infp), qui se rendaient à Port-de-Paix, pour l’organisation d’examens, ont été blessés par balles dans la localité de Ti Bwadòm par des bandits armés opérant dans la zone.

Le jeudi 28 juillet 2022, Anthony Dumas, un policier national de l’Unité départementale de maintien d’ordre (Udmo) a été assassiné par des bandits armés, non loin de Gros Morne.

Par ailleurs, le jeudi 4 août 2022, six (6) otages, dont un ressortissant français, retenus captifs depuis plusieurs jours, ont été libérés, par la police, lors d’une opération menée, à Terre blanche, dans la commune de Croix-des-Bouquets (l’une des municipalités au nord-est de la capitale), dans le fief de l’ancien chef de gang 400 mawozo, Collègue Octavius, alias Kòlèg ainsi connu, tué par balles, le mercredi 3 août 2022, dans des échanges de tirs avec la Police nationale d’Haïti.

Un des bras droits d’Octavius a été également abattu à l’occasion.

La Pnh annonce la poursuite des opérations, visant le démantèlement définitif des réseaux de gangs opérant dans les quartiers de la zone métropolitaine de Port-au-Prince, comme à Croix-des-Bouquets.

Cette première semaine d’août 2022, la Police nationale d’Haïti a abattu plusieurs présumés bandits et procédé à la confiscation d’armes à feu ainsi que de véhicules, lors d’opérations menées dans la zone métropolitaine de la capitale, Port-au-Prince, pour contrecarrer la multiplication des actes de banditisme, perpétrés par les gangs armés. [emb rc apr 06/08/2022 11:10]