Español English French Kwéyol

Social : L’Auf appelle à la solidarité et au dialogue en Haïti

P-au-P, 22 juin 2022 [AlterPresse] — L’Agence universitaire de la Francophonie (Auf) prône la solidarité et le dialogue, pour aboutir à une transformation de la société en Haïti, à l’occasion du lancement, ce mercredi 22 juin 2022, à Pétionville (à l’est de la capitale, Port-au-Prince) de la première édition du Salon de l’emploi et de l’entrepreneuriat étudiant en Haïti, auquel a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

« Aucune transformation en Haïti ne sera possible sans qu’il n’y ait de solidarité, de dialogue, cette force collective capable de mener et transformer le pays, pour vous permettre de vous investir dans votre vie, en même temps que vous investissez dans votre pays », a déclaré le directeur de l’Auf Carabes, Saulo Neiva, qui intervenait par visioconférence, ce mercredi 22 juin 2022.

Il s’adressait à plus d’une centaine de jeunes étudiants et entrepreneurs présents, à Pétionville, pour participer à un Salon de l’emploi et de l’entrepreneuriat, réalisé dans un contexte de crise socio-politique et économique.

Le salon de l’emploi et de l’entrepreneuriat étudiant en Haïti serait une occasion pour établir un espace de rencontre entre les entreprises fonctionnant en Haïti, les agences de coopération avec les étudiantes et étudiants, soit qui sont à la recherche d’emplois, soit qui ont des projets d’entreprises, explique à AlterPresse, Vivrline Vanessa Guillaume, responsable du bureau national Haïti de l’Auf.

« Le Salon de l’emploi est fondamental » pour faire face aux problèmes du chômage dans le pays par la création d’emplois, estime Jean Baden Dubois, gouverneur de la Banque de la République d’Haïti (Brh).

La Brh a participé au financement et à la formation des jeunes entrepreneurs, souligne Jean Baden Dubois.

Lors de ce lancement, 30 entreprises bénéficiaires du programme Réseau solidaire d’accompagnement à la création d’entreprises (Résace) sur 600 participantes, ont reçu, chacune, symboliquement, leur chèque estimé à 10,000 dollars américains (Ndlr : US $ 1.00 = 117.00 gourdes ; 1 euro = 124.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 2.20 gourdes aujourd’hui), financé par l’Auf, la Brh, l’Ambassade de Suisse, la Fondation Sogebank et la Fondasyon konesans ak libète (Fokal).

2/3 des entreprises ont été sélectionnées dans le grand Sud d’Haïti, tandis que plus de 1,200 jeunes vont bénéficier d’ateliers d’incubation, en signe de solidarité à cette zone rudement frappée dans le tremblement de terre du samedi 14 août 2021, soutient Saulo Neiva.

Le séisme du 14 août 2021 avait fait plusieurs centaines de morts, des blessés ainsi que des dégâts considérables à travers les trois départements concernés, le Sud, la Grand-Anse et les Nippes (sud-Ouest d’Haïti).

« 43% de ces projets sont portés par des femmes contre 57% d’hommes. 63% seront implantés dans le grand Sud, 13% dans le département de l’Ouest, 10% dans le grand Nord (Nord-Ouest et Nord), 10% dans l’Artibonite et un projet dans le Plateau central », précise Wébert Charles de l’Auf Caraïbes. [mj emb rc apr 22/05/2022 15:55]