Dépêches

Haïti : Présence plus visible de la police à la capitale


jeudi 14 juillet 2005

P-au-P., 14 juil. 2005 [AlterPresse] --- Les riverains de la capitale et ceux des zones avoisinantes ont remarqué, ces dernières semaines, un grand dispositif de sécurité mis en place par les forces de l’ordre.

Des patrouilles policières fixes et mobiles sur diverses artères, la présence effective et permanente des agents de la police dans les coins sensibles de Port-au-Prince sont perceptibles quotidiennement.

Canapé-Vert (secteur sud-est), haut-Delmas (périphérie est), Nazon, Christ-roi (secteur nord-est), sont des coins où l’on peut rencontre quotidiennement, aux heures de pointe, des patrouilles policières.

La porte-parole de la police, Gessie Cameau Coicou, a fait savoir à la presse que les dispositions prises par la police répondent à la nécessité de prévention des actes de banditisme, en plus des opérations ponctuelles entreprises dans les quartiers volatiles.

Dans le cadre de récents changements au niveau de la police, l’inspecteur Michaà« l Lycius a été rappelé au sein de l’institution, occupant à présent le poste de responsable de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ).

La DCPJ a publié ces derniers jours une liste de 258 individus considérés dangereux et liés à divers actes criminels. Cette liste fournit en outre les photos des individus recherchés, leurs adresses et les armes qu’ils détiennent.

Cependant, les bandes armées n’ont pas chômé, continuant de semer le deuil et la désolation dans les familles. Le journaliste Jacques Roche, enlevé à Port-au-Prince le 10 juillet dernier était toujours séquestré dans la soirée du 13 juillet. [lf gp apr 14/07/2005 00:15]