Haïti-Criminalité : 3 personnes, dont l’ancien commissaire de police Jean Coles Rameau, tuées par balles à Port-au-Prince

P-au-P, 08 janv. 2022 [AlterPresse] --- Des bandits armés ont tué par balles, ce samedi 8 janvier 2022, à Port-au-Prince, l’ancien commissaire de police Jean Coles Rameau, qui était à bord de sa voiture, selon les informations rassemblées par l’agence en ligne AlterPresse.

Le garde du corps de Jean Coles Rameau et une dame, qui se trouvait à proximité, ont été également tués. Mais, son chauffeur, blessé par balles, a été transporté à l’hôpital, pour les soins appropriés que nécessite son cas.

L’agression a eu lieu dans la zone de l’avenue Magloire Ambroise, non loin du marché public Salomon, selon les informations disponibles.

Les images du véhicule criblé de balles, à bord duquel a été tué Coles Rameau, ont été diffusées sur les réseaux sociaux.

Des policiers nationaux, qui se sont rendus sur les lieux de l’agression, attendaient la présence d’un juge de paix pour les formalités de procès-verbal de constat de l’agression armée.

Le mardi 29 mai 2001, 4 anciens policiers nationaux, parmi lesquels Jean Coles Rameau, ont été reconnus coupables, par la justice haïtienne, dans l’assassinat de 11 jeunes à Carrefour Feuilles (banlieue sud-est de la capitale, Port-au-Prince), perpétré de sang-froid, le 28 mai 1999, par des policiers. Ces 4 anciens policiers ont été condamnés à verser 400 millions de gourdes, comme dommages et intérêts, aux parents des victimes du massacre de Carrefour Feuilles. [emb rc apr 08/01/2022 13:30]

Source photo : FB