Haïti : Décès de la romancière Nadine Magloire

P-au-P, 27 déc. 2021 [AlterPresse] --- La romancière Nadine Magloire est décédée, à l’âge de 89 ans, dans la nuit du vendredi 24 au samedi 25 décembre 2021, à Montréal (Canada), apprend l’agence en ligne AlterPresse.

« Nous avons appris, avec beaucoup de peine, le décès de la romancière et nouvelliste Nadine Magloire, en cette fin d’année 2021, à Montréal », exprime la maison d’édition haïtienne Legs Edition, sur son site.

Nadine Magloire est vue comme une pionnière du féminisme en Haïti.

Son ouvrage « Le mal de vivre », paru en 1968, est considéré comme le premier livre féministe publié en Haïti.

Elle est également l’auteure d’une série d’autopsies « non reliées réellement entre elles ».

Il s’agit des ouvrages « l’Autopsie in vivo : le sexe mythique », paru en 1975, « l’Autopsie in vivo », sorti en 2009, et Autopsie in vivo (la suite), publié en 2010.

Née à Port-au-Prince le 18 février 1932, Nadine Magloire est la fille de la musicienne Carmen Brouard, sœur du poète Carl Brouard, et de Jean Magloire, journaliste et homme politique. [mj emb rc apr 27/12/2021 16:15]

Photo : page FB de l’écrivain