Affaire Jovenel Moïse : Les démarches complétées par Haïti en vue de l’extradition de Samir Handal, informe la chancellerie haïtienne

P-au-P, 22 déc. 2021 [AlterPresse] --- L’ambassade de Turquie en République dominicaine a accusé réception, le mardi 21 décembre 2021, de « tous les documents sollicités par les autorités turques », dans le cadre de l’extradition de l’homme d’affaires Samir Handal, un des principaux suspects dans l’assassinat, le mercredi 7 juillet 2021, du président de facto, Jovenel Moïse.

Cette information a été communiquée par le titulaire du Ministère des affaires étrangères et des cultes (Mast), Jean Victor Généus, dans un tweet publié dans la soirée du mardi 21 décembre et consulté par l’agence en ligne AlterPresse.

Tous les documents « ont été produits, traduits, certifiés et remis par le gouvernement haïtien » à l’ambassade, a-t-il indiqué.

Le débat qui agite l’opinion publique concerne l’absence de traité d’extradition entre Haïti et la Turquie qui pourrait compliquer le transfert de Samir Handal, détenteur de plusieurs autres nationalités.

Samir Handal qui faisait l’objet d’un mandat d’amener du parquet près le tribunal civil de Port-au-Prince a été appréhendé, par les autorités turques, le lundi 15 novembre 2021, dans un aéroport de la Turquie.

L’homme d’affaires est recherché pour « tentative d’assassinat et assassinat » au préjudice de l’ancien président de facto.

Un rapport d’enquête du Réseau national de défense des droits humains (Rnddh) sur l’assassinat de Jovenel Moïse a révélé que, le 9 juillet 2021, Samir Handal a été escorté à l’aéroport international Toussaint Louverture, par la Police nationale d’Haïti (Pnh), en vue de quitter le pays.

Un autre suspect clé dans cette affaire, le colombien Mario Palacios Palacios a été arrêté, au mois d’octobre 2021, en Jamaïque.

Le Ministère haïtien des affaires étrangères avait demandé formellement à la Jamaïque et à la Colombie, de transférer Mario Palacios Palacios vers Haïti. [emb apr 22/12/2021 10 :10]