Environnement : 84 jeunes s’engagent solennellement en faveur d’une transition écologique et sociale en Haïti

Hinche (Haïti), 20 déc. 2021 [AlterPresse] --- 84 jeunes Haïtiennes et Haïtiens, issus de six communes du pays, ont pris un ensemble de résolutions, à l’issue du « Forum des jeunes autour du Pacte pour la transition écologique et sociale », organisé du vendredi 17 au dimanche 19 décembre 2021, dans la commune de Hinche (Plateau central), apprend l’agence en ligne AlterPresse.

La transition écologique et sociale doit être entendue comme « un processus, une stratégie, pour mettre en place des politiques publiques pour la protection de l’environnement. Le Pacte sur la transition écologique et sociale est le document de mobilisation citoyenne », selon le Groupe d’action francophone pour l’environnement (Gafe), initiateur du forum de décembre 2021 à Hinche.

A travers les résolutions prises, ces jeunes entendent, entre autres, poser des actions concrètes pour protéger l’environnement et la vie sous toutes les formes, faire respecter et mettre en valeur la production locale.

Des activités seront organisées, chaque année, pour pour valoriser nos patrimoines, promettent-ils.

Ils s’engagent également à participer dans les activités politiques de leurs communes respectives, pour éviter de garder le silence sur les actes malhonnêtes, qui se produisent dans leurs communautés respectives.

Ils veulent aussi faire respecter leurs personnalités et leurs communautés ainsi que l’idéologie de chaque personne, pour éviter les abus sociaux et les injustices.

Donner des accompagnements psychologiques à des familles et des jeunes filles, qui sont en difficulté, et éviter toute discrimination raciale relative aux moyens économiques, au rang social, à la couleur de peau et au niveau intellectuel, sont parmi les recommandations formulées par ces jeunes.

Ces 84 jeunes viennent des communes de Verrettes (département de l’Artibonite), Mirebalais, Belladère (Plateau central), Cité Soleil, Carrefour et Kenscoff (Ouest).

Après cette première phase « d’évaluation », survient une phase « d’appropriation du Pacte pour la transition écologique et sociale sur les territoires », durant laquelle ces jeunes iront dans leurs communes respectives et les sections communales pour enseigner à la population cet instrument, en matière d’éducation environnementale et d’engagement citoyen, souligne David Tilus, directeur exécutif du Groupe d’action francophone pour l’environnement (Gafe).

Ces mobilisations citoyennes devraient contribuer également à résoudre différents problèmes sociaux, comme le contexte de terreur, de criminalité et d’insécurité, qui prévaut dans plusieurs quartiers, par rapport à ces déplacements internes prévus, avance David Tilus.

Les jeunes Haïtiennes et Haïtiens doivent, en effet, s’engager pour la transformation sociale, déclare-t-il.

Présenté, le mercredi 8 septembre 2021, par le Gafe et le mouvement Alternatiba-Haïti, le Pacte pour la transition écologique et sociale en Haïti aborde 5 thématiques : climat et biodiversité, justice sociale et solidarité, démocratie et citoyenneté, administration, économie. [mj emb rc apr 20/12/2021 17:00]