Santé : La France octroie 880 mille euros à l’Unicef pour combattre la malnutrition aigüe en Haïti

P-au-P, 09 déc. 2021 [AlterPresse] ---La France offre 880 mille euros (Ndlr : US $ 1.00 = 101.00 gourdes ; 1 euro = 115.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 1.80 gourde aujourd’hui) au Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), pour l’exécution de deux projets, visant à améliorer la qualité de la prise en charge de la malnutrition aiguë, dans un communiqué transmis à l’agence en ligne AlterPresse.

Ces projets entendent aussi contribuer à la réduction de la morbidité et de la mortalité, liées à la malnutrition chez les enfants de moins de cinq ans, notamment dans les départements du Sud, de la Grande Anse et des Nippes, les plus affectés dans le tremblement de terre du samedi 14 août 2021.

Ils « renforceront la prévention et le traitement de la malnutrition des enfants, et aideront les familles à se relever des multiples chocs, qu’ils ont subis depuis le début de l’année (2021) », fait valoir le Belge Bruno Maes, représentant de l’Unicef en Haïti.

Le taux de malnutrition aigüe globale est de 6%, et la malnutrition aigüe sévère se situe à 2.1%, dépassant le seuil d’urgence de 2%, fixé par l’Organisation mondiale de la santé (Oms).

Ces chiffres sont issus des résultats de l’enquête Smart, présentés, en 2020, par le Ministère de la santé publique et de la population (Mspp).

L’insécurité, la pandémie de Covid-19 (le nouveau coronavirus), l’instabilité socio-politique ainsi que le tremblement de terre du 14 août 2021 ont aggravé la situation nutritionnelle des enfants, surtout les plus vulnérables, relève le communiqué.

Environ 96 mille enfants souffrent de malnutrition aigüe en Haïti, en 2021, dont plus de 38,000 avec une forme aigüe sévère, d’après les estimations de l’Action humanitaire pour les enfants (Hac), rapporte l’Unicef. [mff emb rc apr 10/12/2021 15:10]