Haïti : « L’urgence climatique est à prendre très au sérieux », selon le Ministère de l’environnement

P-au-P., 08 déc. 2021 [AlterPresse] --- À l’occasion de la journée mondiale du climat, soit un mois après le Pacte de Glasgow sur les changements climatiques, issu des négociations entre les parties à la 26e Conférence des parties (Cop 26, qui s’est déroulée du 1ᵉʳ au 13 novembre 2021 à Glasgow, en Écosse), le Ministère haïtien de l’environnement (Mde) tire la sonnette d’alarme, dans une prise de position dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Le Mde appelle à prendre très au sérieux l’urgence climatique en Haïti, à travers un message publié sur le site de l’institution.

Le Mde déplore le manque d’infrastructures sociales et matérielles, ainsi que l’inadéquation des institutions nationales, qui rendent le pays plus exposé aux catastrophes de grande ampleur à répétition et à un état plus permanent de stress économique.

Le samedi 14 août 2021, le tremblement de terre, qui a frappé fortement le grand Sud du pays, dont les départements du Sud, de la Grande Anse et des Nippes (Sud-Ouest d’Haïti), a fait près de 2,200 personnes mortes et plus de 12,000 personnes blessées.

Le séisme a causé des dommages et des pertes, estimés à hauteur de 157 milliards de gourdes, dont près de 50% seulement pour le logement, selon les autorités concernées.

Haïti se trouve également vulnérable à l’intrusion des eaux de mer dans certaines zones côtières du pays, en lien avec l’augmentation des eaux de surface de la mer, à la réduction des ressources en eau disponibles et à l’insécurité alimentaire, relève le Mde.

Le Ministère de l’environnement exhorte à promouvoir, à travers tous les secteurs et autres ministères, un développement national résilient, compatible au climat, la création d’un cadre cohérent de réponses, pour les orientations et actions à prendre par le pays.

Cette démarche devrait permettre de faire face aux impacts des changements climatiques.

Il convient aussi de faire la promotion de l’éducation, relative à l’environnement et aux changements climatiques, en vue de favoriser l’émergence d’un civisme environnemental et climatique, souhaite le Ministère haïtien de l’environnement. [mj emb rc apr 08/12/2021 16:15]