Haïti-Criminalité : Au moins 3 personnes mortes et une douzaine d’autres grièvement blessées à Martissant, lors d’une nouvelle fusillade de bandits armés

P-au-P, 02 déc. 2021 [AlterPresse] --- Au moins 3 personnes mortes et une douzaine d’autres grièvement blessées, dont une professeure d’Université, ont été enregistrées, le mercredi 1er décembre 2021, lors d’une nouvelle attaque de bandits armés au niveau du quartier de Martissant, dans la périphérie sud de la capitale, Port-au-Prince, selon les informations rassemblées par l’agence en ligne AlterPresse.

Ces personnes, victimes par balles à bord d’un bus, qui transportait 38 passagères et passagers, ont été conduites à l’hôpital de Diquini.

La veille, un cadavre gisait sur la chaussée, dans le quartier de Fontamara.

La fusillade du 1er décembre 2021 survient dans un contexte d’affrontements armés entre gangs rivaux, qui persistent depuis six mois (depuis le 1er juin 2021) à Martissant et Gran Ravin (sur les hauteurs de Martissant).

De juin à date (décembre 2021), c’est toujours beaucoup d’anxiété chez toutes les personnes, qui doivent traverser Martissant, en provenance et en direction du Sud d’Haïti.

Dans l’après-midi du jeudi 5 août 2021, plusieurs personnes ont été tuées et blessées, dans une autre attaque armée, perpétrée à Martissant, par des bandits armés, contre un autobus de transports en commun.

Des milliers de personnes ont été contraintes d’abandonner leurs maisons dans la zone, depuis le mardi 1er juin 2021, suite aux hostilités entre gangs armés. Certaines d’entre elles ont été relogées dans le Centre sportif de Carrefour (municipalité à environ 17 km, au sud de Port-au-Prince). [emb rc apr 02/12/2021 11:40]