Une réunion « hautement stratégique » du commandement de la police sur le dossier de la sécurité en Haïti

P-au-P., 23 nov. 2021 [AlterPresse] --- Le chef a.i de la Police nationale d’Haïti, Frantz Elbé, a dirigé, ce mardi 23 novembre, sa toute première réunion de commandement élargi, autour de la situation sécuritaire qui prévaut dans le pays, selon des informations consultées par AlterPresse.

Y ont pris part l’inspecteur général en chef, les directeurs centraux, les 11 directeurs départementaux et plusieurs autres cadres de l’institution policière.

Cette réunion hautement stratégique a porté essentiellement sur l’évaluation de la situation sécuritaire du pays et la mise en place d’un système de sécurité capable de contrecarrer en un temps record les facteurs liés à l’insécurité (banditisme, criminalité, kidnapping et autres), indique une note de l’institution policière publiée sur sa page Facebook.

L’élaboration d’un ordre d’opération spécial pour la période des fêtes de fin d’année et le traitement des questions internes liées à l’avancement de grade du personnel policier ainsi que le concours pour une nouvelle cohorte de commissaires, prévue pour le début de décembre 2021, ont été les autres points abordés à cette réunion.

« Haïti fait face, depuis quelques années, à une crise de sécurité multidimensionnelle et multiforme, qui prend, de nos jours, des proportions alarmantes et qui met en péril les fondements de la république », relève le Groupe de travail sur la sécurité, constituée de plusieurs personnalités et représentants de la société civile.

Des bandits continuent de créer, en toute impunité, à travers le pays, une situation de terreur, ponctuée par des actes de criminalité, dont le kidnapping.

De janvier à novembre plus de 800 cas de kidnappings ont été enregistrés en Haïti, selon un décompte du Centre d’analyse et de recherche en droits humains (Cardh). [emb gp apr23/11/2021 16:20]

Photo : Pnh