Haïti-Criminalité : Les activités partiellement paralysées, durant la deuxième journée, le 19 octobre 2021, de grève illimitée des transports

P-au-P, 18 oct. 2021 [AlterPresse] --- Les activités sont partiellement paralysées, ce mardi 19 octobre 2021, en Haïti, notamment dans la zone métropolitaine de la capitale, Port-au-Prince, pendant la deuxième journée de grève illimitée des transportss publics contre les actes de criminalité, incluant le kidnapping, et contre la rareté persistante des produits pétroliers sur le marché national, observe l’agence en ligne AlterPresse.

Le commerce formel est partiellement perturbé, alors que les établissements scolaires peinent à reprendre leurs activités.

Quelques véhicules de transports publics et plusieurs motos-taxis sont remarqués dans les rues, notamment à l’avenue Martin Luther King communément appelée Nazon et Delmas.

Cette grève illimitée est lancée par l’Association des propriétaires et chauffeurs d’Haïti (Apch), pour dénoncer le laxisme des autorités face à la multiplication des actes de criminalité, dont le kidnapping, et face à la rareté, depuis plusieurs mois, des produits pétroliers en Haïti.

Quatre jours après, 16 missionnaires américains et 1 missionnaire canadien, dont des membres de leurs familles et des enfants kidnappés, dans la matinée du samedi 16 octobre 2021, sur la route de Ganthier (municipalité au nord-est de la capitale, Port-au-Prince), sont toujours entre les mains des ravisseurs. [emb rc apr 19/10/2021 10:35]