Haïti-Justice : Installation, ce 1er octobre 2021, de six membres devant compléter le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

P-au-P, 1er oct. 2021 [AlterPresse] --- Le premier ministre de facto, Ariel Henry,a présidé, ce vendredi 1er octobre 2021, une cérémonie d’installation et de prestation de serment des six (6) magistrats,devant compléter le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (Cspj), a observé l’agence en ligne AlterPresse.

Les 6 nouveaux membres installés du Cspj sont Frantzy Filémon (vice-président), Carvès Jean, Durin Junior Duret, Wando Saint-Vilier, Nader Désir et Evens Fils.

L’initiative de remettre sur pied le Cspj constitue un signal fort, visant à faire savoir que le pays est sur le point de redémarrer, a déclaré Ariel Henry, mettant l’accent sur l’énorme attente des justiciables envers les juges.

« Sans la fiabilité et le respect du système judiciaire, le pays n’aura pas les investissements attendus pour la création des emplois et le développement durable », selon Ariel Henry.

Le Cspj constitue un pilier essentiel dans la consolidation des acquis démocratiques et du principe de la séparation des pouvoirs. L’existence du Cspj représente la garantie de l’indépendance des juges, affirme le premier ministre de facto.

« Les justiciables ont faim et ont soif de justice. Ils ont besoin de croire à nouveau en la justice de leur pays et de faire confiance au système judiciaire. Trop de dossiers sont actuellement en souffrance. Trop de détenus croupissent derrière les barreaux, depuis plusieurs années, sans avoir été entendus et fixés sur leur sort ».

Ariel Henry en a profité pour féliciter les membres des trois dernières judicatures, pour avoir, selon lui, sauver les acquis.

Les membres de la quatrième judicature ont prêté serment dans les locaux de l’École de la magistrature (Ema), après trois mois de retard.

Plus de 300 magistrats de toutes les juridictions du pays avaient paraphé une pétition, pour exiger l’installation de la quatrième judicature. [dj emb apr 1er/10/2021 15:40]