Dépêches

Haïti-Criminalité : Arrestation d’une dizaine de personnes suspectées dans des actes de kidnapping

Des plaintes déposées contre 16 cas de kidnapping
mardi 28 septembre 2021

P-au-P, 28 sept. 2021 [AlterPresse] --- La Police nationale d’Haïti (Pnh) informe avoir procédé à l’arrestation d’une dizaine de personnes, soupçonnées d’être impliquées dans des cas de kidnapping, en conférence de presse, ce mardi 28 septembre 2021, à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

Du lundi 20 au dimanche 26 septembre 2021, la Pnh a reçu des plaintes relatives à 16 cas de kidnapping à Port-au-Prince et dans d’autres zones à travers le territoire national, rapporte la porte-parole de l’institution policière, l’inspectrice générale Marie Michelle Verrier.

Les noms des personnes arrêtées ne sont pas révélés pour faciliter la poursuite de l’enquête et la recherche d’autres personnes suspectes, selon la porte-parole de la Pnh.

Plusieurs personnes victimes de kidnapping, dont la journaliste culturelle Frantzie Jean Siméon, l’étudiant Sébastien Saint-Vil, Vanessa Toussaint, le Dr. Jean Herby Lafrance et son frère Marc-Kenley Mogène, fonctionnaire à la Direction générale du budget du Ministère de l’économie et des finances, ont été libérées, après plusieurs jours de séquestration.

Le diacre Sylner Lafaille a été tué par balles et sa femme Marie Marthe Laurent Lafaille enlevée, le dimanche 26 septembre 2021, par des bandits armés, à l’entrée de la première église Baptiste à la rue de la réunion (Port-au-Prince).

Un chauffeur dominicain, Wilson Rodriguez, a été également kidnappé, le mercredi 22 septembre 2021, à Papaye, une localité de la commune de Croix-des-Bouquets (au nord-est de Port-au-Prince).

La police va continuer à travailler pour assurer sa présence à travers les différents endroits, tente de rassurer l’inspectrice générale Marie Michelle Verrier.

5 fusils d’assaut ont été saisis et 2 personnes arrêtées, dont Kesnel Joseph, un agent de la Brigade de surveillance des aires protégées (Bsap) et Jude Jean, un agent de la police parlementaire, dans le cadre d’un dossier de trafic d’armes.

Chacun de ses fusils, qui ont été présentés devant la presse, ce mardi 28 septembre 2021, coûterait 4,500.00 dollars américains (Ndlr : US $ 1.00 = 100.00 gourdes ; 1 euro = 118.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 1.80 gourde aujourd’hui), selon la Pnh.

En provenance de pays étrangers, ces fusils ont été transportés par des chauffeurs de bus, assurant le trajet Port-de-Paix (Nord-Ouest) / Port-au-Prince (Ouest).

La police indique être à la recherche d’autres personnes, impliquées dans le cadre de ce dossier.

Parallèlement, 3 personnes ont été arrêtées pour association de malfaiteurs et trafic de stupéfiants, le samedi 25 septembre 2021, dans le Sud d’Haïti.

47.5 kilogrammes de marijuana, 2 chaloupes, une moto, 3 téléphones ont été également saisis, souligne l’institution policière. [mj emb rc apr 28/09/2021 16:30]