Español English French Kwéyol

Haïti-Migration : Indignation du regroupement Konbit òganizasyon politik, sendikal ak popilè yo face aux « traitements racistes » contre les Haïtiens

P-au-P, 22 sept. 2021 [AlterPresse]--- Le regroupement Konbit òganizasyon politik, sendikal ak popilè yo se dit révolté face aux « traitements illégaux, brutaux et racistes » de l’administration américaine envers les compatriotes Haitiennes et Haïtiens à la frontière américano-mexicaine, dans une note transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

L’administration Biden doit mettre fin aux déportations illégales et cesser d’humilier les Haïtiennes et Haïtiens, exige-t-il, soulignant combien les réfugiés afghans reçoivent un accueil différent de celui réservé aux compatriotes haïtiens.

Le regroupement Konbit òganizasyon politik, sendikal ak popilè yo demande à la population et à la diaspora haïtiennes de manifester leur solidarité à l’égard des compatriotes haïtiens, tout en exhortant l’État haïtien à accompagner les personnes déportées, pour qu’elles puissent retrouver leurs familles.

La situation déplorable, qui pousse les Haïtiennes et haïtiens à se rendre dans un autre pays, est le résultat de plus de 100 ans de domination américaine, qui a réduit le pays à un enfer, où la misère, le chômage, l’insécurité et les actes de kidnapping font loi, rappelle le regroupement Konbit òganizasyon politik, sendikal ak popilè yo.

« Plusieurs milliers d’Haïtiennes et d’Haïtiens venant du Brésil, du Chili et dans divers autres pays de l’Amérique ont laissé le pays à la recherche d’une vie meilleure aux États-Unis d’Amérique. La majorité d’entre eux ont laissé Haïti par milliers, ces dernières années, à cause de la misère, du chômage, de l’insécurité, du kidnapping, pour trouver un aller-mieux dans un autre pays ».

L’Office de la protection de la citoyenne et du citoyen (Opc) a recommandé à la chancellerie haïtienne d’engager des pourparlers avec les autorités américaines et mexicaines, en vue de trouver un moratoire sur les déportations, en provenance des États-Unis d’Amérique, des migrantes et migrants haïtiens vers Haïti.

Plus de 600 migrantes et migrants haïtiens ont été refoulés, du dimanche 19 au mardi 21 septembre 2021, à Port-au-Prince, parmi des milliers qui campent à Del Rio, au Texas (États-Unis d’Amérique). [mff emb rc apr 22/09/21 15:40]