A travers Haiti

Haïti-Séisme : Mouvement de solidarité d’habitantes et d’habitants d’Abricots en faveur des familles sinistrées du département de la Grande Anse


lundi 30 août 2021

Grande Anse (Haïti), 30 août 2021 [AlterPresse] --- Plusieurs citoyennes et citoyens dans la commune d’Abricots (departement de la Grande Anse, une partie du Sud-Ouest d’Haïti) ont apporté, le dimanche 29 août 2021, de l’aide alimentaire aux familles sinistrées dans le tremblement de terre du samedi 14 août 2021, selon les informations rassemblées par l’agence en ligne AlterPresse.

Les communes de Corail, Pestel et du groupe de deux Îles Les Cayemites ont reçu des vivres alimentaires, comme des bananes, de la patate, de l’igname et beaucoup de fruits de l’arbre véritable, de leurs compatriotes en provenance d’Abricots, qui ont emmené ces produits à bord de chaloupes.

Le comité organisateur de cet élan de solidarité demande de l’aide à la population pour se procurer du carburant, en vue d’apporter plus de provisions aux familles sinistrées dans le tremblement de terre du 14 août 2021.

La station de radio Vwa peyizan Abriko, deux groupes de jeunes de Solidarite Abriko et un autre groupe de jeunes ainsi que des brigadiers de la Protection civile ont lancé cet appel à la solidarité envers les habitantes et habitants des communes de Corai, de Pestel et du groupe de deux Îles Les Cayemites.

« Nous sommes frappés dans le tremblement de terre du 14 août 2021, mais pas comme celles et ceux de Corail, de Pestel et groupe de deux Îles Les Cayemites. Nous avons de la nourriture. Mais, elles et eux en ont grand besoin ,en ce moment. Alors, nous avons pris l’initiative de leur apporter un peu de vives alimentaires. Nous avons fait ce premier voyage, il y en aura d’autres », fait savoir Kesner Toussaint, un des membres du comité initiateur de ce mouvement de solidarité.

A Abricots, il y a eu moins de dégâts par rapport aux zones avoisinantes, durant le tremblement de terre du 14 août 2021.

Sept (7) personnes ont été blessées, tandis que des maisons ont été endommagées, lors du tremblement de terre à Abricots.

Pour le premier voyage du dimanche 29 août 2021, les bonnes samaritaines et bons samaritains d’Abricots ont pu rassembler de quoi remplir cinq (5) chaloupes. Mais, faute de carburant, ils n’ont pu se déplacer qu’avec trois (3) embarcations, précise Toussaint, estimant combien la voie maritime est plus sûre pour apporter de l’aide alimentaire aux familles sinistrées.

« Il y aurait moins de risque et les bateaux pourront embarquer plus de provisions. Mis à part la police et les ambulances, il est interdit de traverser le pont de la Grande Anse depuis la semaine dernière. La base de la marine haïtienne pourrait accueillir les aides alimentaires et les faire parvenir aux familles sinistrées ».

Pour l’heure, comme les conseils d’agents exécutifs intérimaires, qui se plaignent d’être seuls face aux besoins de leurs communautés, les habitantes et habitants dans le département de la Grande Anse déplorent l’absence du pouvoir central de l’État haïtien dans ces moments difficiles. [dj emb rc apr 30/08/2021 16:20]