Développement durable

Haïti-Séisme : La plateforme Garr et l’Unfpa appellent à prioriser les besoins des groupes vulnérables


mercredi 25 août 2021

P-au-P, 25 aout 2021 [AlterPresse] --- La plateforme Groupe d’appui aux rapatriés et réfugiés (Garr) demande à l’État haïtien, aux actrices et acteurs humanitaires de prendre en compte prioritairement les besoins des groupes les plus vulnérables victimes dans le séisme dévastateur du samedi 14 août 2021, ayant frappé les départements du Sud, de la Grande Anse et des Nippes (Sud-Ouest d’Haïti) grand Sud, dans une note dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Les femmes, les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes et allaitantes ainsi que les personnes à mobilité réduite doivent être favorisés, durant l’assistance humanitaire à la population, recommande-t-elle.

La plateforme Garr appelle les responsables étatiques et humanitaires à respecter, à travers leur prise en charge, les droits des victimes et des personnes déplacées, suite au séisme.

La plateforme Garr exhorte « à prendre des dispositions adéquates, pour empêcher toute personne mal intentionnée d’utiliser des manœuvres ou marchandages pour réclamer des faveurs sexuelles ou autres avantages aux victimes, en échange des aides reçues ».

Elle encourage la population à rester vigilante et à dénoncer tout abus ou toute violation de droits humains, dont elle aurait fait l’objet.

Le Luxembourgeois Yves Sassenrath, représentant du Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa) en Haïti invite à privilégier « les services de protection et de soutien, en matière de santé pour les femmes et les filles, et d’autres groupes vulnérables, tels que les personnes vivant avec un handicap ».

Dans un document, l’Unfpa exprime de vives préoccupations, par rapport à la situation de milliers de femmes et d’adolescentes sans abri, qui ont un besoin urgent de services de santé, de protection et de soutien essentiels et vitaux.

En raison de la perturbation des services, les femmes et les filles sont confrontées à des risques plus élevés de violence, fait remarquer l’Unfpa, qui affirme intensifier son aide humanitaire en Haïti pour les survivantes et survivants du séisme du samedi 14 août 2021. [emb rc apr 25/08/2021 15:50]