A travers Haiti

Séisme : Au moins 8 stations de radios communautaires, dont l’une complètement détruite, sévèrement touchées dans le grand Sud d’Haïti


mercredi 25 août 2021

Sud (Haïti), 25 août 2021 [AlterPresse] --- Au moins 8 stations de radios communautaires ont été durement affectées dans le tremblement de terre, qui a frappé, le samedi 14 août 2021, le grand Sud d’Haïti, selon les informations rassemblées par AlterPresse.

Parmi 7 stations de radios communautaires, pilotées par le Rezo fanm radyo kominotè ayisyen (Refraka), une (Radio Fadel) a été complètement détruite et trois autres ont subi des pertes matérielles importantes. Aucune perte en vie humaine n’est à déplorer, indique à AlterPresse la directrice exécutive du Refraka, Marie Guyrleine Justin, en train de finaliser un état des lieux de la réalité dans les stations de radios communautaires dans le grand Sud d’Haïti.

Les stations de radios communautaires Vwa pèp lakay à Corail Henry (Saint-Louis du Sud), Fadel et Makandal ((Jérémie, Grande Anse), sont, entre autres, celles qui ont été touchées dans le séisme.

Les stations de radios communautaires, qui ne sont pas affectées, continuent d’informer la population, afin de la sensibiliser sur les répercussions du tremblement de terre du samedi 14 août 2021 et de permettre aux habitantes et habitants de rester en alerte, fait savoir Marie Guyrleine Justin.

Le Refraka encourage la population à permettre aux stations de radios communautaires de tenir, en cette période difficile.

« Les plus grandes difficultés des stations de radios communautaires concernent les frais de carburant. Parfois certaines d’entre elles sont obligées de réduire leur temps de programmation, faute de soutien ».

Cette épreuve n’est pas nouvelle pour ces stations de radios communautaires. Lors du passage de l’ouragan Matthew, en octobre 2016, les bâtiments de trois stations de radios communautaires, supportées par le Refraka, ont été endommagés, rappelle la directrice exécutive du Refraka.

Des travaux de planification sont en cours, afin de faire en sorte que les stations de radios communautaires endommagées puissent fonctionner, confie-t-elle.

Des institutions, comme la Fondasyon konesans ak libète (Fokal) et l’Organisation des Nations unies pour la science, l’éducation et la culture (Unesco), ont déjà pris contact avec les responsables à ce sujet.

Interrogé par AlterPresse, le responsable de production à la Sosyete animasyon kominikasyon sosyal (Saks), Osny Agénor, fait état de 4 stations de radios communautaires affectées dans le séisme du 14 août 2021, dans le grand Sud.

La Saks est en train d’évaluer la situation des dix stations de radios communautaires, qui collaborent avec elle.

Les visites d’évaluations des lieux n’ont pas encore terminé, pour le moment, signale Agénor, relevant combien les stations de radios communautaires sont livrés à elles-mêmes.

Le tremblement de terre du samedi 14 août 2021 a fait 2,207 morts, 344 personnes disparues et 12,268 blessées. 52,923 maisons détruites et 77,006 maisons endommagées y ont été recensées, selon un bilan encore provisoire de la Protection civile.

Plusieurs hôpitaux, églises et établissements scolaires ont été, soit détruits, soit endommagés. [dj emb rc apr 25/08/2021 11:55]

Photos SAKS : Radio Louvri Je / Petit-Trou des Nippes