#AssassinatJovenelMoïse

Haïti : Les commanditaires et auteurs intellectuels de l’assassinat de Jovenel Moïse doivent rapidement être traduits en justice, exige l’Opc


lundi 26 juillet 2021

P-au-P, 26 juill. 2021 [AlterPresse] --- L’Office de la protection de la citoyenne et du citoyen (Opc) appelle le gouvernement actuel à tout mettre en œuvre, pour identifier clairement tous les commanditaires, les auteurs intellectuels et matériels de l’assassinat de Jovenel Moïse, dans une note dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Les responsables de ce crime ignoble doivent être traduits rapidement en justice, pour être jugés au nom du droit à la vérité et du droit à la justice, garantis par de nombreux instruments internationaux de protection des droits humains, souhaite l’Opc.

Jovenel Moïse a été lâchement et cruellement assassiné, le mercredi 7 juillet 2021, en sa résidence privée à Pèlerin 5 (périphérie est de la capitale), déplore l’Opc, tout en applaudissant ce qu’il qualifie d’ « avancées enregistrées » dans le cadre de cette enquête.

L’épouse de Jovenel Moïse, Martine Joseph Moïse, estime que son mari a été victime d’une trahison, lors de la célébration, le vendredi 23 juillet 2021, des funérailles du défunt Jovenel Moïse, organisée dans le jardin privé de la famille Moïse à Madeline (village SOS), dans la localité Bodin à l’entrée sud de la ville du Cap-Haïtien (Nord d’Haïti).

Dans le cadre du dossier d’assassinat de Jovenel Moïse, la Police nationale d’Haïti (Pnh) a déjà procédé à l’arrestation de 23 personnes, dont 18 Colombiens et cinq Haïtiens-Américains. Trois Colombiens ont été tués durant des opérations policières.

Des mesures conservatoires ont été prises contre 23 agents et chefs des unités de sécurité, chargées de protéger Jovenel Moïse, dont sept sont actuellement en isolement. [emb rc apr 26/07/2021 15:55]