Dépêches

Haïti-Économie : Persistance d’une pénurie de gazoline, en juillet 2021, sur le marché national, malgré les promesses gouvernementales d’approvisionnement


vendredi 16 juillet 2021

Par Daphnine Joseph

P-au-P, 16 juill. 2021 [AlterPresse] --- Les longues files de personnes, attendant de pouvoir s’approvisionner en gazoline, frappent encore l’attention, en juillet 2021, partout sur le territoire national, observe l’agence en ligne AlterPresse.

Comme depuis plusieurs mois, les chauffeurs de motocyclettes circulent avec des récipients de couleur jaune, à la recherche de gazoline, introuvable dans les stations de vente des produits pétroliers.

Cette situation de pénurie récurrente de produits pétroliers, sur le marché national, qui remonte à plusieurs années, pousse des affairistes à décider des prix exorbitants pour céder des gallons de gazoline à celles et ceux, qui sont dans le besoin.

A la mi-juillet 2021, il est possible de dépenser jusqu’à mille gourdes pour acquérir, sur le marché parallèle, un gallon de gazoline, vendu à 201.00 gourdes en temps normal dans les stations de vente des produits pétroliers.

« Aucun terminal de produits pétroliers ne contient de gazoline actuellement. Pas de bateau en vue. Ce n’est pas à cause de paiement. C’est une crise, qui peut s’étendre sur une durée indéterminée », craint l’Association nationale des propriétaires de stations-services (Anapross), interrogée par l’agence en ligne AlterPresse.

« Depuis quatre ans (2017), il n’y a jamais eu de transparence concernant le problème de produits pétroliers en Haïti. Et, aujourd’hui, nous faisons face à une crise plus aiguë que d’ordinaire », souligne le président de l’Anapross, Marc André Dériphonse.

La compagnie, qui doit assurer la livraison des produits pétroliers en Haïti, a déjà été payée par le ministère des finances, déclare le gouvernement de facto, en réponse aux interrogations des journalistes, en conférence de presse, ce vendredi 16 juillet 2021.

Cependant, dans la réalité, les consommatrices et consommateurs doutent des promesses de l’équipe de facto en place, selon lesquelles l’approvisionnement en gazoline ne devrait pas tarder das les stations de vente des produits pétroliers. [dj rc apr 16/07/2021 16:39]