Crise : Le gouvernement de la France encourage les protagonistes en Haïti à engager un dialogue inclusif pour éviter le chaos

P-au-P., 15 juil. 2021 [AlterPresse] --- À travers son ambassade en Haïti, le gouvernement de la France exhorte les différents protagonistes en Haïti à engager un dialogue inclusif pour éviter le chaos dans le pays, suite à l’assassinat de Jovenel Moïse, dans la nuit du 6 au 7 juillet 2021.

« Seul un dialogue inclusif permettra d’éviter le chaos, de surmonter les divisions et d’aller, dès que possible, vers des élections », déclare l’ambassadeur de France en Haïti, José Gomez, dans un discours à l’occasion de la fête nationale française, le mercredi 14 juillet 2021.

Les actrices et acteurs politiques haïtiens doivent se montrer à la hauteur de ces circonstances tragiques et faire preuve de responsabilité, tout en manifestant leur attachement à l’intérêt supérieur d’Haïti et de son peuple, souhaite le gouvernement français.

Après avoir condamné fermement l’assassinat du 7 juillet 2021, les autorités politiques en France souhaitent que les exécutants et les commanditaires soient traduits en justice pour cet acte abject.

« Ces criminels ont non seulement assassiné un homme, ils ont aussi attaqué la démocratie et porté gravement atteinte à la stabilité d’Haïti ».

Malgré le climat de terreur entretenue par les gangs armés, le gouvernement des États-Unis d’Amérique ne jure que par la tenue d’élections en Haïti, ont, de nouveau, insisté les membres d’une délégation interagences américaine, en visite en Haïti, le dimanche 11 juillet 2021, qui ont formé le vœu d’un accord politique, à trouver entre les actrices et acteurs politiques en Haïti, « afin d’organiser des élections libres et équitables dans le pays ». [mj rc apr 15/07/2021 14:10]