Haïti : L’assassinat de Jovenel Moïse… un cycle de violence et d’impunité depuis l’avènement au pouvoir, en 2011, du Phtk, analyse la Chcdh

Soumis à AlterPresse le 10 juillet 2021

NOTE DE LA COALITION HAÏTIENNE AU CANADA CONTRE LA DICTATURE EN HAÏTI

Montréal, 9 juillet 2021 – La Coalition haïtienne au Canada contre la dictature en Haïti (Chcdh) est consternée par l’assassinat de l’ancien président haïtien Jovenel Moïse, survenu ce mercredi 7 juillet 2021, en sa résidence à Port-au-Prince. Nous condamnons fermement les violences, perpétrées contre les personnes et les institutions haïtiennes. Nous présentons nos sympathies à sa femme, à qui nous souhaitons un prompt rétablissement, à ses enfants, à sa famille et ses proches. Nous exigeons qu’une enquête soit ouverte, afin de trouver les auteurs de ce crime et de tous ceux perpétrés, notamment au cours de ces trois dernières années.

Cet assassinat s’inscrit dans un cycle de violence et d’impunité, marquant la crise profonde que le pays connaît depuis l’avènement au pouvoir du régime du Parti haïtien tèt kale (Phtk), il y a de cela 10 ans. Une crise, qui s’est détériorée, depuis 2018, avec la perpétration de plusieurs massacres par le régime et ses acolytes.

Cet assassinat couronne également le processus de destruction systématique des institutions haïtiennes. L’ancien président Jovenel Moïse, qui dirigeait le pays par décrets, depuis 2020, après le démantèlement du parlement et dont le mandat avait pris fin en février 2021, est demeuré au pouvoir en violation des prescrits de la Constitution de 1987. Les dérives dictatoriales de Jovenel Moïse ainsi que la corruption et la prédation économique, généralisées par son régime, ont été systématiquement dénoncées par de larges pans de la société civile. Les mobilisations populaires et les attaques répétées contre l’État de droit n’ont pas empêché l’appui indéfectible du Core Group (auquel appartient le Canada) à ce régime de terreur et le silence des médias internationaux sur cet état de fait.

Nous réitérons notre soutien au peuple haïtien et à sa lutte continue pour l’auto-détermination.

Nous maintenons notre position contre toute ingérence étrangère en Haïti et prônons une solution haïtienne à cette crise. Nous encourageons une transition en rupture avec la gouvernance du régime destructif du Phtk. Nous exigeons la fin de l’impunité, des injustices et inégalités ainsi que de la banalisation de la vie.

La Coalition haïtienne au Canada contre la dictature en Haïti (Chcdh) appelle à la mobilisation de la diaspora et à la solidarité, au Canada et ailleurs, pour le respect de la vie, de la dignité et de la souveraineté haïtienne !

Renseignements : coalitioncontredictature@gmail.com

Pour authentification :

Alain Saint-Victor et Célia Romulus