Dépêches

La directrice générale de l’Unesco condamne une « violence absurde » en Haïti, et demande une enquête sur le meurtre du journaliste Diego Charles


mardi 6 juillet 2021

Communiqué de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) en date du 6 juillet 2021

Transmis à AlterPresse

La Directrice générale de l’Unesco, Audrey Azoulay, a condamné les meurtres du journaliste Diego Charles et de plusieurs autres personnes, survenus le 30 juin à Port-au-Prince, la capitale d’Haïti.

« Je condamne cette violence absurde, et notamment le meurtre du journaliste Diego Charles. Je demande aux autorités d’enquêter sur ce crime et de veiller à ce que les responsables soient traduits en justice. Aucune société ne peut se développer correctement tant que des criminels empêchent les journalistes d’exercer leur devoir professionnel de nous informer ».

Diego Charles, reporter pour la radio Vision 2000 et le média en ligne Gazette Haïti, a été abattu lors d’une vague de violence qui a également coûté la vie à la militante Antoinette Duclair et à 13 autres personnes dans le même quartier, selon les médias.

L’Unesco promeut la sécurité des journalistes au travers de campagnes de sensibilisation mondiale, d’un renforcement des capacités, ainsi que par un certain nombre de mesures, notamment dans le cadre du Plan d’action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l’impunité.