Documents

Criminalité : Les professeurs de l’Université d’État d’Haïti appellent les forces vives du pays à se réveiller


samedi 3 juillet 2021

Note de dénonciation de l’Association des Professeures/Professeurs de l’Université d’Etat d’Haïti (APUÉH)

Document transmis à AlterPresse le 1er juillet 2021

L’Association des Professeures/Professeurs de l’Université d’Etat d’Haïti (APUÉH) dénonce le climat de terreur qu’alimentent les gangs armés, dans les quartiers de Port-au-Prince, avec de grandes facilités qu’on pourrait questionner eu égard à l’inefficacité constatée des pouvoirs publics et des forces régulières de sécurité.

L’Association condamne les massacres et les tueries. Nos concitoyens et concitoyennes périssent dans les corridors et les ruelles des quartiers. Christ-roi et Delmas 32 s’ajoutent à la liste de ces quartiers déjà pris dans ce cercle macabre (La Saline, Bel-Air, certains quartiers de Cité Soleil, Martissant et Fontamara…). De telles pratiques sont passéistes, rétrogrades et ne tendent en dernière instance qu’à détruire notre monde humain, le corps social, la nation ou le peuple politique.

Devant cette situation d’insécurité généralisée qui s’étend aux quartiers ci-dessus mentionnés, l’APUÉH pointe du doigt le gouvernement qui a la responsabilité de garantir le droit à la vie, à la sureté et à la sécurité de tous les citoyens. Elle allie sa voix à celles d’autres organisations socio-professionnelles et de la société civile pour déplorer les pertes en vies humaines, en particulier celles de ces habitants des quartiers et de ces deux jeunes professionnels engagés, Antoinette Duclaire et Diego Charles, qui promettaient beaucoup.

Face à la situation générale du pays, l’APUÉH appelle les forces vives du pays à se réveiller, à sortir de leur torpeur pour mettre fin à cette douloureuse épreuve, recoller les morceaux et faire grandir notre Nation.

L’APUÉH présente ses sympathies aux familles des victimes de la tuerie de Christ-roi et de Delmas, aux familles Duclaire et Charles, tout en rendant un hommage appuyé à la détermination et au courage de ces deux professionnels, anciens étudiants de l’UEH.

Pour le Conseil Exécutif de l’APUEH :

Jhon Picard Byron, Coordonnateur

Lukinson Jean, vice-coordonnateur

Nixon Calixte, Secrétaire

Muriel Antoine, Trésorière