Documents

Résultats des Olympiades Nationales Haïti Sciences’ 2021

Participation de plus de 280 élèves du Nouveau Secondaire (NS3 et NS4)
lundi 28 juin 2021

Par Dre. Rose-Michelle Smith [1]

Soumis à AlterPresse le 28 juin 2021

La Chaire UNESCO Femmes et Sciences pour le Développement de l’ISTEAH a réalisé la deuxième édition des Olympiades Nationales Haïti Sciences’2021 le 9 mai 2021. Plus de 280 élèves du Nouveau Secondaire (NS3 et NS4) ont pris part à ce concours.

Le but principal de la chaire est d’encourager plus de femmes aux carrières scientifiques, notamment en Science, Technologie, Ingénierie et Mathématiques (STIM). Les données statistiques révèlent que le pourcentage de garçons était plus élevé (62 %) que les filles (38 %) à l’échelle nationale (figure 4), à noter que la représentativité des filles est quasi égale à celle des garçons dans le département de l’Ouest (figure 3). Les participants sont issus majoritairement des départements de l’Ouest, du Nord, du Centre, du Sud et du Sud-Est (figure 1).

La remise des prix a lieu le 28 mai 2021 à 13h par visioconférence. Les gagnants étaient dans leurs écoles respectives avec leurs camarades et leurs parents. Ce concours a été possible grâce à nos commanditaires : la Fondation Sogebank, Valério Canez, Henri Deschamps et GRAHN. La liste des gagnants est reportée au tableau 1. 80 % des gagnants sont issus des écoles du Nord ; le Collège Notre-Dame du Perpétuel Secours a remporté 50 % des prix et est sorti la meilleure école de la deuxième édition des Olympiades de Sciences. En plus des dix premiers prix, la chaire UNESCO-ISTEAH Femmes et Sciences pour le Développement a choisi d’honorer la fille ayant la plus forte note. Ainsi, c’est Rose-Marclie Joassaint du collège Regina Assumpta du Cap-Haïtien qui a remporté le prix de la Chaire.

Les participants ont obtenu une moyenne supérieure à 50 % en biologie, en chimie et en informatique. En revanche, une grande carence a été observée en mathématiques (22 %) et en Physique (32 %). Ceci montre l’urgence de se pencher sur la didactique des sciences en Haïti.

[1Titulaire de la Chaire UNESCO Femmes et Sciences pour le Développement - ISTEAH