A travers Haiti

Haïti-Insécurité : La centrale hydroélectrique de Péligre occupée par des agresseurs depuis le mardi 15 juin 2021, alerte le directeur général de l’Ed’h, Michel Présumé


vendredi 18 juin 2021

Mirebalais (Haïti), 17 juin 2021 [AlterPresse] --- Des agresseurs ont occupé, depuis le mardi 15 juin 2021, la centrale hydroélectrique de Péligre, avec la complicité des agents de sécurité, chargés de protéger le personnel et les matériels, a informé le directeur général de l’Électricité d’Haïti, dans un tweet, en date du mercredi 16 juin 2021, consulté par l’agence en ligne AlterPresse.

Les autorités n’ont pris aucune décision pour les déloger et les arrêter pour les suites légales, fustige la Direction générale de l’Ed’h.

Par ailleurs, elle signale qu’une défaillance technique empêche la compagnie d’augmenter la tension, sur le réseau métropolitain, de 36 mégawatts.

« La centrale de Péligre n’arrivait pas à remonter sur le réseau, suite au test réalisé cet après-midi à la centrale 3, à Carrefour. Des investigations indiquent que la génératrice auxiliaire de la centrale a été endommagée au niveau de l’excitatrice, brûlée ».

Dans une note, l’Edh a informé avoir découvert un réseau, à l’intérieur de la compagnie, recrutant illégalement des individus au service de sécurité de la compagnie, alors qu’ils n’ont jamais réellement travaillé et perçoivent, pourtant, un salaire mensuel par virement direct.

« Cette manœuvre frauduleuse, une fois découverte, les coupables ont été identifiés et révoqués. Depuis, les individus, incriminés dans cette sombre affaire, attaquent régulièrement les employés et les biens de la centrale de Péligre ».

L’institution a critiqué le comportement des autorités, qui n’ont rien fait pour mettre un terme à cette dangereuse situation.

Des mouvements de protestations, de la part d’employés de l’Électricité d’Haïti, ont eu lieu contre la nomination de Michel Présumé, qualifiée de « Monsieur Privatisation », en référence à son passage à la compagnie « Les Télécommunications d’Haïti S.A.M. » (Téléco), qui a été privatisée en 2010.

Michel Présumé a été finalement installé, le lundi 13 juillet 2020, au local du Ministère des travaux publics, transports et communications (Mtptc), comme nouveau directeur général de l’Ed’h), en remplacement de Nicolas Hervé Pierre-Louis. [emb gp apr 17/06/2021 13:00]