Haïti : L’Akademi Kreyòl ayisyen exprime sa tristesse, suite à la mort, le 8 juin 2021, de l’académicien Ernst Mirville

P-au-P, 10 juin 2021 [AlterPresse] --- L’Akademi Kreyòl ayisyen (Aka) exprime sa tristesse, suite à la mort de l’académicien Ernst Mirville, survenue à l’âge de 80 ans (Linguiste, psychologue, poète et écrivain, Ernst Mirville, surnommé Pyè Banbou, naquit le 30 juillet 1940, à Port-au-Prince), dans la nuit du mardi 8 juin 2021, à Pétionville (est de la capitale), dans une note transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

L’Aka a perdu « une bibliothèque, un mapou et un patriarche ».

Le docteur Ernst Mirville est un théoricien, à qui est attribuée la paternité de la notion « Oralité », pour parler de la littérature orale dans la langue Créole, fait valoir l’Akademi Kreyòl ayisyen.

Ernst Mirville intégra l’Aka le 21 février 2018, après avoir réalisé des travaux de recherche pendant plus d’une cinquantaine d’années.

Ses travaux en faveur de la promotion de la langue Créole touchent plusieurs domaines, comme l’éducation, la littérature et la culture.

Plus connu sous le nom de Pyè Banbou, Ernst Mirville fut membre fondateur du Mouvement créole (1965), qui donnera naissance, plus tard, à la société Koukouy.

Il enseigna dans plusieurs universités, comme l’Université d’État d’Haïti (Ueh) et l’Université polyvalente d’Haïti (Uph).

Il est également l’auteur de plusieurs ouvrages : Tim-Tim (fable) ; Rechèch (essai/poésie) ; Deviz (poésie) ; Élément de lexicographie bilingue : créole-français, Grammaire créole comparée. [emb rc apr 10/06/2021 15:40]