Dépêches

Haiti-Criminalité : L’Église épiscopale d’Haïti exige la libération de Kettely Kerlegrand et de son chauffeur, enlevés le 6 juin 2021 par des bandits armés


jeudi 10 juin 2021

P-au-P, 10 juin 2021 [AlterPresse] --- L’Église épiscopale d’Haïti réclame la libération de Kettely Kerlegrand, membre de ladite institution, et de son chauffeur Luckensy Chériel, enlevés par des bandits armés, dans la commune de l’Arcahaie (municipalite à une qurantaine de km, au nord de la capitale, Port-au-Prince), le dimanche 6 juin 2021, selon les informations obtenues par l’agence en ligne AlterPresse.

Kettely Kerlegrand a été kidnappée, au moment où elle entrait à l’église Saint-Thomas de l’Arcahaie, pour participer à une messe.

L’Église épiscopale d’Haïti exhorte le gouvernement de facto à faire cesser ces actes criminels, à travers le territoire national.

Giovanni Calì, un ingénieur italien, âgé de 74 ans, a été enlevé, le mardi 1er juin 2021, par le gang dénommé 400 Mawozo, sur un chantier à Port-au-Prince.

Les ravisseurs auraient exigé une rançon de 500 mille dollars américains (Ndlr : US $ 1.00 = 100.00 gourdes ; 1 euro = 113.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 1.70 gourde) contre sa libération.

Les habitantes et habitants de la commune de Saint-Raphaël (Nord d’Haïti, à 155 km au nord de Port-au-Prince) ont bloqué la route nationale numéro 3, pour réclamer la libération sans conditions de l’ingénieur italien Giovani Cali. [emb rc apr 10/06/2021 14:25]