Haïti-Santé : Appel à la vigilance du gouvernement face à la remontée du Covid-19, après l’échéance de l’état d’urgence sanitaire

P-au-P, 31 mai 2020 [AlterPresse] --- Après l’échéance (le 30 mai 2021) de l’état d’urgence sanitaire en Haïti, décrétée, le 22 mai 2021, pour 8 jours, en vue de faire face à la deuxième vague de l’épidémie du nouveau coronavirus, le Ministère de la culture et de la communication (Mcc) demande à la population de rester vigilante et d’appliquer les consignes relatives aux geste barrières pour limiter les dégâts.

L’appel est véhiculé par une note du Mcc, publiée le 31 mai 2021, et dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Pourtant, le même jour, beaucoup de citoyennes et de citoyens ont vaqué à des activités publiques, dans la capitale et dans d’autres départements géographiques, sans porter de cache-nez. Certains, pour justifier leurs comportements, mettent en avant le fait que le président de facto, Jovenel Moïse, voudrait utiliser le Covid 19 (le nouveau coronavirus) pour créer une diversion, en vue de la réussite de son référendum inconstitutionnel et illégal.

Une minorité de citoyennes et citoyens, a, toutefois, semblé prendre au sérieux les consignes des autorités, portant des masques dans les transports en commun et dans les rues de la zone métropolitaine de la capitale, Port-au-Prince.

« Les autorités sanitaires, le gouvernement et l’État sont, dans l’ensemble, mobilisés pour apporter leurs supports aux personnes infectées et aider activement à réduire le nombre de cas », lit-on dans la note du Mcc.

L’émotion a secoué, le lundi 31 mai 2021, les milieux enseignants, suite à l’annonce du décès, dans la matinée, du directeur du Centre d’études secondaires (Ces), Patrick Pompilus, des suites de complications dues au Covid-19.

Ces derniers jours, il en a été de même de plusieurs autres personnalités, alors que, depuis plusieurs semaines, le pays fait face à une remontée des cas de Covid-19, suite à la présence confirmée de deux variants brésiliens et anglais du virus.

Dans la nuit du jeudi 27 au vendredi 28 mai 2021, l’ancien sénateur de la Grande Anse (une partie du Sud-Ouest d’Haïti), Maxime Roumer, également fondateur de l’Université nouvelle Grande Anse (Unoga), spécialisée dans les métiers de l’agriculture est décédé, à Jérémie, principale ville du département, des suites du Covid-19.

Le vendredi 28 mai 2021, la Dre. Yolène Vaval Suréna, âgée de 68 ans, est passée de vie à trépas, des suites de la maladie.

Le pasteur Emmanuel Sanon, directeur du Collège Excelsior est mort, dans la soirée du vendredi 21 mai 2021, suite à des complications liées au nouveau coronavirus.

6 nouvelles personnes mortes et 112 autres infectées de Covid-19 ont été enregistrées en Haïti, parmi plus de 14 mille 500 cas confirmés, indique un avis du Ministère de la santé publique et de la population (Mspp), en date du 27 mai 2021.

Au total, 317 personnes sont déjà décédées de Covid-19, dans le pays. [dj emb gp apr 31/05/2021 20:30]