Dépêches

Santé : Les variants brésilien et anglais du Covid-19, détectés en Haïti, alerte le Mspp

« Où étiez-vous lorsque le président organisait le carnaval à Port-de-Paix ? », réagit un internaute
vendredi 14 mai 2021

P-au-P, 14 mai 2021 [AlterPresse] --- Deux variants, brésilien et anglais, du nouveau coronavirus (Covid-19) ont été détectés sur le territoire national, informe le Ministère de la santé publique et de la population (Mspp), dans un avis, daté du vendredi 14 mai 2021, dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Des investigations du Laboratoire national de santé publique (Lnsp) sont en cours, en vue d’évaluer l’ampleur du problème, compte tenu de la contagiosité élevée de ces variants, tente de rassurer le Mspp.

Le Mspp exhorte la population à continuer d’appliquer les mesures barrières préconisées, comme le port du masque, le lavage systématique des mains et la distanciation physique.

Le Mspp alerte également sur une augmentation considérable du nombre de cas suspects, positifs, et de patients hospitalisés, au début du mois de mai 2021, dans un autre avis en date du 13 mai 2021.

De son côté, l’hôpital Saint-Luc, situé dans la commune de Tabarre (au nord-est de la capitale, Port-au-Prince) indique avoir constaté une affluence de personnes testées positives au nouveau coronavirus et des cas suspects.

Cette situation affecte le coût de fonctionnement de l’hôpital, qui est en manque.

Le Mspp dit avoir passé des instructions formelles, aux directions techniques et normatives, pour le renforcement des activités de surveillance épidémiologique, particulièrement au niveau des ports, aéroports, des villes frontalières, et des suivis sur des cas contacts.

Du jeudi 19 mars 2020, quand les 2 premiers cas d’infection au Covid-19 ont été identifiés, sur le territoire national, au lundi 10 mai 2021, ont été recensés, en Haïti, 13,305 cas de contamination, dont 271 décès secondaires dus à au Covid-19 pour un taux de létalité de 2.04 %.

Le Ministère de la santé publique et de la population appelle les médias, le personnel soignant des secteurs privé et public, à apporter leur contribution dans la sensibilisation.

Cette annonce d’augmentation des cas et la présence de deux variants du nouveau coronavirus dans le pays est vue, par des internautes, comme une sorte de propagande, utilisée par le gouvernement de facto en Haïti, pour inciter les citoyennes et citoyens à se faire vacciner.

« Ici, on n’a pas de politique de santé. On fait de la politique avec la santé », a posté un internaute sur sa page Facebook.

« Ils veulent nous faire vacciner ! Vous êtes sérieux ? Où étiez-vous, lorsque le président organisait le carnaval à Port-de-Paix ? L’État haïtien n’a toujours pas détecté son variant : les gangs armés », figurent parmi les commentaires, très hostiles aux annonces du Mspp.

Malgré plusieurs cas de Covid-19, recensés en Haïti, suivs de décès ainsi qu’un durcissement des mesures de prévention, dans beaucoup de pays étrangers, le président de facto Jovenel Moïse a, quand même, tenu un soi-disant carnaval national à Port-de-Paix (Nord-Ouest), les dimanche 14, lundi 15 et mardi 16 février 2021. [mj emb rc apr 14/05/2021 12:20]