Dépêches

Corruption : L’ex-directrice générale du Smcrs, Magalie Habitant, indexée dans des actes de détournement de fonds publics en Haïti


jeudi 13 mai 2021

P-au-P, 13 mai 2021 [AlterPresse] --- L’ancienne directrice du Service métropolitain de collecte des résidus solides (Smcrs), Magalie Habitant, aurait commis des fautes de gestion et des détournements de fonds publics au sein de l’institution, durant la période d’avril à septembre 2017, révèle un rapport de l’organisme de droits humains Fondasyon je klere (Fjkl), dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Dans ce rapport, intitulé « Contrôle juridictionnel de la gestion de Magalie Habitant : Un débet est requis contre l’ex-directrice générale du Smcrs, pour faute de gestion et détournement de fonds », l’organisme Fjkl révèle combien la gestion de l’ancienne directrice du Smcrs, Magalie Habitant, est caractérisée par des achats sans comparaison de prix et des contrats de services, sans avis de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (Cscca).

La Fjkl signale aussi l’absence de pièces d’identité de personnes embauchées, d’inventaire des biens meubles et immeubles, de pièces justificatives et l’utilisation de biens publics à des fins étrangères à celles qui avaient été stipulées.

« Le Smcrs a été géré, pendant la période (d’avril à septembre 2017), comme une boutique privée, en violation des règles élémentaires de gestion, de la loi sur la comptabilité publique et du décret sur l’élaboration des lois de finances ».

La Fondasyon je klere se réfère à un rapport d’une commission d’audit de la Cscca, publié en mars 2019, dans lequel cette dernière a relevé un certain nombre d’anomalies administratives.

Aucun justificatif n’a été trouvé pour des frais de fonctionnement pour le Smcrs/Nord, s’élevant à 12 millions de gourdes (Ndlr : US $ 1.00 = 90.00 gourdes ; 1 euro = 106.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 1.60 gourde aujourd’hui).

16 millions 620 mille 776.71 gourdes ont été dépensées pour l’achat de pneus et de pièces de rechange, pour des véhicules non identifiés légalement. Une absence d’immatriculation et de police d’assurance a été signalée.

De plus, 11 millions 259 mille gourdes de dépenses d’assainissement n’ont pas été justifiées.

Au total, 39 millions 879 mille 776 gourdes de dépenses ont été effectuées en six mois, en dehors des normes comptables établies, souligne le rapport d’audit de la commission, qui a aussi mentionné des fautes de gestion à l’encontre de l’administration de Magalie habitant.

L’ex-directrice du Smcrs a violé systématiquement la règle des trois pro formas, dans les transactions conclues pour le compte de l’institution.

Dans un rapport en date du 26 avril 2021, la Fjkl avait aussi déploré la gestion financière de la Police nationale d’Haïti (Pnh) durant l’administration de l’ex-directeur général de l’institution policière, Michel-Ange Gédéon (23 août 2016 - 23 août 2019).

Confier la gestion financière de la Police nationale d’Haïti (Pnh) à son directeur général représente un danger pour la sécurité publique, a mis en garde l’organisme de droits humains. [emb rc apr 13/05/2021 14:20]