Dépêches

Crise : Le gouvernement réitère sa volonté d’accueillir une mission de l’Oea en Haïti


jeudi 13 mai 2021

P-au-P, 12 mai 2021 [AlterPresse] --- Le gouvernement haïtien a renouvelé sa volonté d’accueillir une mission de l’Organisation des Etats américains (Oea) en Haïti, pour soutenir un dialogue politique en Haïti, lors d’une réunion virtuelle ordinaire du Conseil permanent de l’Oea, ce mercredi 12 mai 2021, observe l’agence en ligne AlterPresse.

Lors de la réunion sur la création d’une mission de l’Oea à envoyer en Haïti, entre autres sujets, le représentant d’Haïti, l’ambassadeur Bocchit Edmond, a souhaité que les états membres de l’Oea arrivent à la composition de cette mission.

Le gouvernement est en plein dialogue avec les secteurs de l’opposition, indique Edmond qui dit regretter que tous les acteurs politiques ne soient pas encore autour de la table des négociations.

Il s’en est pris à l’ambassadeur d’Antigua et Barbuda à l’Oea, Ronald Sanders, qui, a-t-il dit aurait son propre agenda, dans le dossier d’Haïti.

« Cesser de jouer avec Haiti pour faire avancer votre affaire », lâche, sans retenue, Edmond, critiquant les tweets de Ronald Sanders visant à « déstabiliser » Haïti, dit-il.

« Je n’ai pas d’agenda personnel, ma seule préoccupation est celle partagée par tous les autres états membres de l’Oea et qui concerne la démocratie, la paix, la sécurité et les droits humains du peuple haïtien », réagit, pour sa part, Ronald Sanders.

L’ambassadeur d’Antigua et Barbuda dénonce les attaques et intimidations de la part d’Edmond à son encontre.

« L’ambassadeur haïtien a déclaré lors d’une réunion informelle du Conseil permanent de l’Oea que, nonobstant la déclaration contenue dans la lettre de son ministre des affaires étrangères au secrétaire générale Almagro, son gouvernement a renoncé à ce que l’Oea devrait faciliter l’organisation d’un référendum. Bien », a tweeté Ronald Sanders.

Les questions concernant l’organisation du référendum ont été écartées lors de la discussion.

« C’est votre propre interprétation. Calmez-vous Ron, rien à célébrer ici. », a répondu Bocchit Edmond.

« Ronald Sanders, merci de votre engagement. Vous contribuez à redorer le blason de l’Oea en Haïti. Continuez ainsi », a salué Edmond Supplice Beauzile de la Fusion des sociaux-democrates haitiens.

A travers le Ministère des affaires étrangères, le gouvernement de facto s’est déclaré disposé à accueillir une mission de l’Oea, en appui à un éventuel dialogue politique avec des protagonistes dans la vie nationale, dans une correspondance adressée à l’Uruguayen Luis Almagro Lemes, secrétaire général de l’Oea.

Ce dialogue devrait également permettre, selon lui, de conclure un accord politique, susceptible de faciliter l’organisation du référendum, inconstitutionnel et illégal, rejeté par les forces vives du pays, et des élections irrégulières à tous les niveaux au cours de l’année 2021, suivant le calendrier établi à cette fin par le régime de facto.

Malgré les multiples contestations populaires à son encontre, le régime de facto en Haïti s’entête à faire aboutir ces deux processus controversés, alors que l’opposition ne jure que par le départ du président de facto Jovenel Moïse, dont le mandat a pris fin depuis le 7 février 2021. [emb apr 12/05/2021 16 :40]