Dépêches

Haïti-Criminalité : Suspension des activités à Nos Petits Frères et Sœurs (Npfs), pour protester contre le kidnapping de la Dre. Jenny Édouard Pierre-Lys et de son fils


lundi 3 mai 2021

P-au-P, 03 mai 2021 [AlterPresse] --- Les diverses institutions, écoles et hôpitaux de l’association humanitaire « Nos Petits Frères et Sœurs » (Npfs) décident de suspendre leurs activités, jusqu’à la libération de la Dre. Jenny Édouard Pierre-Lys et de son fils Noah Sacha Pierre-Lys, kidnappés à leur domicile, le samedi 1er mai 2021, indique une note de protestation dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Il s’agit de l’hôpital St-Damien (sauf pour les cas d’extrême urgence) à Tabarre (municipalité au nord-est de la capitale, Port-au-Prince), du centre Sainte-Germaine pour handicapés à Tabarre, de l’école Fr. Watson Angels of light (Ftwal) à Tabarre, de l’école Sainte-Hélène à Kenskoff (municipalité à l’est de la capitale), précise la note de l’association Npfs, en date du dimanche 2 mai 2021.

Il y a quelques mois, l’association Npfs avait été contrainte de prendre les mêmes dispositions, pour exiger la libération d’une membre de son personnel, kidnappée par des bandits armés.

« Particulièrement active en Haïti, l’association « Nos Petits Frères et Sœurs » (Npfs) soutient des programmes d’aide à l’enfance, d’accès aux soins et d’accès à l’éducation pour les enfants en situation de grande précarité », lit-on sur le site de l’institution.

Le samedi 1er mai 2021, les bandits armés ont libéré la professeure à la Faculté de médecine et de pharmacie (Fmp), Marie Josette Malvoisin, kidnappée le samedi 24 avril 2021, informe l’Association des pharmaciennes et pharmaciens d’Haïti (Aph) dont elle est membre. [mj rc apr 03/05/2021 09:49]