Dépêches

Criminalité : Le Rectorat de l’Ueh dénonce les actes de kidnapping, suivis de séquestration en série en Haïti


jeudi 29 avril 2021

P-au-P, 29 avril 2021 [AlterPresse] --- Le Rectorat de l’Université d’État d’Haïti (Rueh) critique l’inaction et la passivité des autorités étatiques, face aux actes de kidnapping, suivis de séquestrations en série en Haïti, dans une note dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Le Rueh appelle la société haïtienne, en général, et les élites, en particulier, à assumer leurs pleines responsabilités, face à cette descente aux enfers, que connaît la république d’Haïti.

Il exige la libération immédiate et sans condition de l’étudiant en psychologie à la Faculté des sciences humaines (Fasch) de l’Ueh, Valéry Youri Léonard Dérival, et de la professeure à la Faculté de médecine et de pharmacie (Fmp) , Marie Josette Malvoisin, enlevés respectivement les mardi 27 et samedi 24 avril 2021, par des bandits armés.

48 heures auparavant, Dérival dénonçait le kidnapping de Malvoisin, rappelle le Rectorat de l’Université d’État d’Haïti, qui manifeste son soutien aux familles des deux personnes kidnappées et séquestrées, à toute la communauté universitaire et à celles de la Fasch et de la Fmp.

« Aujourd’hui, le kidnapping et l’insécurité, la banalisation de la vie et de la mort font partie de notre quotidien. Tous les secteurs de la vie nationale sont touchés par cette situation désastreuse ».

Le Rectorat de l’Université d’État d’Haïti condamne l’assassinat crapuleux de la jeune étudiante en sciences infirmières de l’Université Notre-Dame d’Haïti, Marline Flora Nérestant, la séquestration de plusieurs religieuses et religieux catholiques romains, depuis le dimanche 11 avril 2021, sans compter un nombre de plus en plus grandissant de personnes, qui sont victimes de cette vague de criminalité et de terreur, sur le territoire national. [emb rc apr 29/04/2021 15:15]