Dépêches

Haïti-Éducation : Le Rectorat de l’Ueh dénonce de graves menaces, proférées contre ses membres et ses dirigeants par un groupe de 14 étudiants de l’École de droit des Gonaïves


mercredi 28 avril 2021

P-au-P, 28 avril 2021 [AlterPresse] --- Le Rectorat de l’Université d’État d’Haïti (Rueh) déclare condamner les graves menaces, proférées, contre ses membres et ses dirigeants, par un groupe de 14 étudiants se réclamant du Conseil des étudiantes et étudiants de l’École de droit et des sciences économiques des Gonaïves (Edseg), dans une note dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Toutes tentatives de rencontre, proposées au sujet de la crise à l’’Edseg, ont été refusées par le Rectorat, justifient ces étudiants, dans une lettre menaçante envoyée au rectorat de l’Université d’État d’Haïti (Ueh).

Ce groupe d’étudiants donne « donne une semaine, dès la réception de la lettre, pour une réponse franche auprès du Rueh ».

« Sans quoi, le Conseil mobilisera les étudiants, à travers le pays, pour demander compte à votre Rectorat, plus précisément chez vous, et s’il est possible de vous rencontrer en pleine rue, nous vous poserons des questions » (sic) ... « En effet, la société et les étudiants prendront notes de vous, et, ils vous traiteront selon votre comportement » (sic), rapporte le rectorat, citant la lettre reçue le 21 avril 2021.

« Cette lettre confirme l’urgente nécessité de la restructuration de l’Edseg et de l’amélioration substantielle de la formation académique et citoyenne, dispensée à cette école jadis très prestigieuse », estime le rectorat de l’Ueh.

Ce groupe « dit Conseil des étudiants, dès le début, a toujours su trouver des prétextes, les uns plus fallacieux que les autres, pour décliner toute invitation du rectorat », poursuit-il.

Le rectorat de l’Ueh cite la lettre de ce Conseil, en date du 18 août 2020, adressée au recteur et la réponse faite au directeur des facultés et écoles de province du rectorat, le 19 février 2021.

Par ailleurs, le rectorat de l’Ueh informe avoir déjà rencontré plusieurs groupes d’étudiantes et d’étudiants, au sujet de la crise à l’Edseg.

Il déclare maintenir résolument le cap sur la restructuration et la restauration du prestige de cet important patrimoine de la Cité de l’Indépendance (Gonaïves) et de tout le département de l’Artibonite.

Ayant été installée, depuis le 14 janvier 2021, la commission de restructuration de l’École de droit et des sciences économiques des Gonaïves (Edseg) travaille d’arrache-pied à la reprise des activités académiques régulières dans cette école en crise, tente de rassurer le Rectorat de l’Université d’État d’Haïti. [emb rc apr 15/04/2021 15:30]