Dépêches

Criminalité : Mouvement de protestations, ce mercredi 28 avril 2021, à Port-au-Prince contre les actes de kidnapping en Haïti


mercredi 28 avril 2021

P-au-P, 28 avril 2021 [AlterPresse] --- Plusieurs mouvements de protestations ont eu lieu, ce mercredi 28 avril 2021, dans plusieurs quartiers, au centre-ville de la capitale, Port-au-Prince, contre les actes de criminalité, comme le kidnapping, en Haïti, observe l’agence en ligne AlterPresse.

Des barricades de pneus usagés enflammés ont été dressées, le mercredi 28 avril 2021, dans plusieurs rues du centre-ville de Port-au-Prince, notamment à l’avenue John Brown, plus connue sous le nom de « Lalue », l’avenue Lamartinière, plus connue sous le nom de Bois-Verna, et Canapé Vert, pour protester contre les actes de kidnapping en Haïti.

Les protestataires, parmi lesquels des étudiantes et étudiants de l’Université d’État d’Haïti (Ueh) exigent la libération, immédiate et sans conditions, de toutes les personnes enlevées et séquestrées, ces derniers jours.

Cette situation de tensions a créé des embouteillages sur plusieurs artères, notamment à l’avenue Martin Luther King, communément appelée « Nazon », et à Lalue.

Dans ce contexte, le Conseil de coordination de la Faculté des sciences humaines (Fasch) de l’Université d’État d’Haïti confirme l’enlèvement, survenu, le mardi 27 avril 2021, à l’angle des rues Clermont et Lamartinière, de l’étudiant, Youry Valéry Léonard Dérival, tout en exigeant sa libération immédiate.

Actuellement étudiant finissant au département de psychologie, Dérival jouit d’un statut d’étudiant exemplaire et discipliné au sein de l’institution, fait-il valoir.

Le lundi 26 avril 2021, des barricades de pneus usagés enflammés ont été également dressées à l’avenue Martin Luther King, communément appelée « Nazon », pour exiger la libération d’un responsable d’une station d’essence, kidnappé par des bandits armés.

Des riveraines et riverains avaient aussi bloqué, le même jour, la circulation automobile au niveau de la commune de Petit-Goâve (Ouest), pour protester contre l’enlèvement, le dimanche 25 avril 2021, à Delmas, de Wilkens Dicette, coordonnateur du Conseil d’administration de la section communale (Casec) de deuxième Plaine de Petit-Goâve (à 68 km, au sud de Port-au-Prince). [emb rc apr 28/04/2021 14:20]